RECRUTREMENT Groupe LEBEL

Alexandre Barré ouvre des portes

15 oct. 2020 2 minutes 358 vues

Alexandre Barré ouvre des portes

Notre personnalité du jour est née en France, plus précisément à Sées dans l'Orne en Normandie. Son père est expert comptable et sa mère coiffeuse. Il a une sœur. Vers l'âge de 6-7ans, la famille déménage à Lyon, une très grande ville située en Rhône-Alpes. Il y fait sa scolarité primaire et secondaire. Il est actif en athlétisme et au sein des Scouts et Guide de France. Il débute comme simple scout et deviendra par la suite animateur et formateur pédagogique. Tous les deux samedis, il y a des activités, parfois des sorties en nature. En été, il y a les grands camps qui durent plusieurs jours.

Après le lycée, il décide de devenir infirmier. En France, il y a des écoles dédiées aux métiers de la santé. Au terme de la formation, le cursus français équivaut au baccalauréat en sciences infirmières au Québec. Alexandre travaille 6 mois comme infirmier en hémodialyse. Il a déjà rencontré sa conjointe qui est psychologue. Ensemble ils ont pour projet de venir au Québec, ils visitent un salon de l'emploi où est présent l'hôpital Sainte-Justine de Montréal. Alexandre est recruté comme infirmier. Les démarches de permis de travail complété, le couple déménagent à Montréal. Après 2 ans survient un moment décisif, rester ou repartir. Finalement il y aura un entre-deux, l'achat d'une fourgonnette et un voyage de 8 mois à travers l'Amérique du Nord et l'Amérique centrale.

ab5

Au retour, Alexandre et sa conjointe rentrent en France où il occupe un poste de directeur adjoint dans une crèche (CPE). Ils décident de revenir au Québec avec un permis vacances travail en 2015 pour des fonctions en pédiatrie sociale. Avec son épouse, ils font Place aux Jeunes en Région Charlevoix, étant un peu fatigués de la grande ville, ils sont attirés par Baie-Saint-Paul et les grands espaces alentour. Un poste d’adjoint à la direction des soins aux Bâtisseurs est disponible et Alexandre l'obtient. Ils auront par la suite une petite fille née dans Charlevoix, elle a maintenant  3 ans.

Récemment, il quitte le milieu de la santé pour devenir chargé de projet à la Chambre de Commerce de Charlevoix pour le programme ''Se Réaliser en Charlevoix''.  Il retrouve ici les montagnes des Alpes et le terroir de Normandie.

ab3

Si vous souhaitez embaucher un jeune de moins de 30 ans qui a certaines limitations face au marché du travail, vous pouvez obtenir une subvention de 50% du salaire pour un maximum de 26$ de l'heure pour 20 semaines. N'hésitez pas à contacter Alexandre à la Chambre de Commerce pour plus d'informations.


 

 

 

 

 

 

 

 

Partager
Lien copié avec succès

Vous aimerez aussi

Josette McNicoll septembre