LA VUE no. 1

23 mai: la journée nationale des patriotes!

23 mai 2022 3 minutes 228 vues

23 mai: la journée nationale des patriotes!

Crédit photo: LaPresse.ca


Ce jour férié annonceur des temps plus chauds a déjà été associé à plusieurs évènements ou personnages historiques différents au Canada. La première fois que l’on souligne cette date comme étant une fête commémorative est au 19e siècle. À cette époque au Canada avaient lieu les Rébellions de 1837-1838 entre le Haut et le Bas-Canada contre la Couronne britannique. Les soulèvements sont beaucoup plus intenses du côté du Bas-Canada, les Canadiens français revendiquent leurs droits et leur présence en politique qui étaient sous le contrôle des Britanniques.





Dans le but de nationaliser la population qui est très séparée (les anglophones d’un bord et les francophones de l’autre), à la fin des Rébellions et à la suspension des assemblées parlementaires du Haut et du Bas-Canada, on célèbre la fête de la Reine Victoria née le 24 mai 1819. La nouvelle Province du Canada est maintenant créée par l’Acte d’Union en 1840 et les festivités gagnent en intensité. On décide alors que ce jour férié aura lieu à chaque lundi précédant le 25 mai pour prolonger la fin de semaine. C’est à la mort de la reine Victoria en 1901 que ce lundi est désigné jour férié national afin de souligner sa contribution à la formation de la Confédération.


Rébellions des Patriotes 1837-1838 à Saint-Eustache

Vers les décennies 1900-1910, les Québécois se sentent de plus en plus ambivalents vis-à-vis ce lundi commémoratif de la monarchie et de l’impérialisme britannique, dont on tolère de moins en moins l’encadrement. À ce même moment a lieu la Première Guerre mondiale et on incite les Canadiens français à s’enrôler grâce à la figure de Dollard des Ormeaux. Ayant pour but d’inspirer à l’héroïsme et à la bravoure, ce soldat français arrivé en Nouvelle-France en 1658 aurait résisté avec 16 volontaires à une bataille épique contre les Iroquois à Long-Sault le 21 mai 1660 suite à une tentative d’attaque sur Ville-Marie. Des nationalistes souhaitent que ce jour férié souligne les « exploits » de la bataille, il devient alors courant de parler de la fête du Dollard ou « Des Ormeaux ».



C’est en 1937, à l’occasion du centenaire des Rébellions que l’on organise des festivités pour se remémorer les luttes des Patriotes pour les libertés politiques et démocratiques. Jusqu’aux années 80, petit à petit, les batailles des Patriotes sont de nouveau soulignées, mais sa reconnaissance officielle connait un parcours sinueux. Ce n’est qu’en 2002 que le gouvernement du Québec désigne le jour de la fête de Dollard « Journée nationale des Patriotes » et on la célèbre officiellement pour la première fois le 19 mai 2003.



De nos jours, il n’y a que le Canada qui célèbre la fête de la Reine Victoria. La coexistence de la fête de la Reine et des Patriotes est un exemple de la dualité nationale au Canada et du conflit des mémoires. Malgré ce conflit, ce moment de l’année et marqué par le retour des jours ensoleillés, profitez donc de ce férié aux nombreuses connotations.




Par Léa Asselin-Abston


*Informations tirées de L'Encyclopédie Canadienne

Partager
Lien copié avec succès

RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul