RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul

Une toile pour sauvegarder notre passé

14 juin 2022 2 minutes 152 vues

Une toile pour sauvegarder notre passé

C’était journée de conférences de presse à Baie-Saint-Paul jeudi dernier. C’était aussi jour de pluie assez forte. Heureusement les deux rendez-vous se tenaient dans des édifices voisins, soient la Bibliothèque René Richard et l’hôtel de ville.


Depuis le début de la pandémie, le centre d’archives régional de Charlevoix avait du mettre sur la glace son activité de financement annuel qui consistait au tirage d’une œuvre d’art de prestige. L’activité est de retour en grande grâce au peintre Michel Pleau et à Gilles Charest propriétaire de la galerie Art et Style. C’est une magnifique toile intitulée ‘’rivière-à-saumon’’ d’une valeur de 2 800$ qu’il est possible de gagner. 400 billets à 20$ sont en circulation ce qui donne de très bons ‘’odds’’ comme on dirait au casino. On se peut se procurer auprès du CARC au 418-435-3443 ou auprès des membres du conseil d’administration ou à info@moncharlevoix.net.



Le centre d’archives est un organisme de premier plan qui possède un fonds de conservation de tout type de documents sur Charlevoix qui en fait un incontournable pour quiconque veut effectuer des recherches sur la région. Tout est conservé dans les règles de l’art dans une immense voute située sous la Bibliothèque René Richard. Guy Charlebois, vice-président du conseil a souligné les 25 ans d’existence du centre d’archives qui est devenu également un centre de généalogie. Tous les journaux de Charlevoix depuis le début du 20e siècle y sont aussi préservés.


Guy Charlebois

L’ancien professeur d’histoire Rosaire Tremblay, en plus d’être le meilleur vendeur de billets pour la toile, est un fidèle artisan de cette œuvre de mémoire pour notre région. Il était présent au début de l’organisme et il est certes la mémoire des fonds conservés sur place. Quelques jours par semaine, il accueille et guide les personnes qui sont à la recherche du passé.


Christelle Lavoie est l’archiviste responsable du centre. Sa formation contribue à la professionnalisation de la conservation de ces archives si importantes puisque Charlevoix est un milieu fondateur de l’Amérique du Nord européenne. La tradition orale des autochtones, quoique millénaire, n’a malheureusement pas laissé de traces écrites.


Le Centre d’archives de Charlevoix fait partie prenante de l’histoire du Québec, il est reconnu et subventionné par le gouvernement du Québec et son fonds s’enrichit d’année en année. Une personne s’occupe actuellement en exclusivité de l’immense fonds d’archives des Petites-Franciscaines de Marie.





La population est donc invitée à supporter et à encourager l’organisme en se procurant un ou des billets de tirages. Le tirage aura lieu le 13 octobre prochain.


Partager
Lien copié avec succès

Services Mécaniques Simard