Recettes d'ici | Dè le 22 février 2024

Chroniques, Évadez-vous!

Évadez-vous! MAROC | Essaouira

Partout dans le monde, Charlevoix

Jeu. 8 février 2024 2 minutes

Par Claude Harvey

Essaouira morroco
Essaouira morroco

Essaouira, au rythme des pas des chameaux

L’ancienne Mogador est située entre Casablanca et Agadir sur la côte atlantique du Maroc. C’est un centre touristique qui possède ses propres caractéristiques. D’abord ses remparts qui montrent une ville fortifiée faisant souvent les frais d’attaques en provenance de la mer. Les pirates y venaient régulièrement se ravitailler et piller la ville. Ses fortifications abritent en leur sein les ateliers de plusieurs artisans notamment pour des objets en bois. C’est aussi un port de pêche où on peut s’approcher des prises de la journée sur le quai très accessible. Il y règne une ambiance décontractée et authentique pas encore défigurée par le tourisme de masse. Et le vent, c’est la richesse d’Essaouira. Il vente beaucoup et qui dit vent dit surf et qui dit surf dit hippy ou bohèmes des temps modernes. Près des remparts, il y a de nombreux petits café et restaurants où on peut déguster une excellente nourriture. N’oubliez pas d’apporter votre propre pain.

Malgré le titre de l’article, je n’ai jamais vu de chameaux à Essaouira, mais j’y ai découvert le gnaoua. Cette musique vraiment typique est présentée lors d’un festival chaque année. La particularité du gnaoua est le rythme de base est basé sur les pas des chameaux au désert et parfois aussi sur le galop des purs sangs arabes. Depuis quelques plusieurs Marocains et Marocaines sont devenus membres de notre communauté charlevoisienne et parmi eux un bon nombre nous arrive d’Essaouira, car il y a de nombreux hôtels de luxe dans les alentours et d’excellents cuisiniers et autres employés d’Hôtellerie. Ils sont sympathiques et chaleureux venant d’une ville à taille humaine comme chez nous.

On peut dire qu’Essaouira est une station balnéaire, on peut y passer plusieurs jours et flâner sur les remparts et visiter le souk dans une ambiance relaxante. Le contact avec les locaux est facile et les Québécois qu’ils appellent plutôt Canadiens sont très appréciés. Pour s’y rendre, on peut louer une automobile à Casablanca et ne pas donner d’argent aux policiers sur les ronds-points ou encore embaucher une agence de guide touristique à des tarifs très intéressants pour des petits groupes. Dans ma prochaine chronique, je vous amène à Agadir le Drummondville du Royaume du Maroc dont Mohamed VI est le monarque adoré.

Partager

Lien copié avec succès

Tou & Cie Fondussimo février 2024