Chroniques, Souvenirs

Le temps d’une paix | Personnage | Ti-Coune | 14/26

Charlevoix

Lun. 27 novembre 2023 1 minute

Par Christian Harvey

Le téléroman Le Temps d’une paix a été diffusé à Radio-Canada de 1980 à 1986 (135 épisodes). Son auteur, Pierre Gauvreau, est un artiste-peintre reconnu. Cette semaine, regardons un personnage, Ti-Coune.

Ti Coune
Ti Coune

Ti-Coune (Georges-Aimé Belleau), le déficient intellectuel

Le personnage de Ti-Coune est une illustration de la vie d’un déficient intellectuel dans la société québécoise de l’Entre-deux-guerres. Ce personnage a tant marqué que l’expression ti-coune est souvent accolée, pour la dénigrer, à toute personne jugée un peu simplette.

Neveu de Cyril Savary, Ti-Coune, de son vrai nom Georges-Aimé Belleau, fut envoyé dans son enfance dans une famille d’accueil à la campagne, celle de Rose-Anna St-Cyr. Des familles bourgeoises de Québec et de Montréal ont ainsi placé des membres de leurs familles atteints de déficiences intellectuelles hors des grands centres comme à l’Hospice de Baie-Saint-Paul, et ailleurs, de la fin du 19e siècle et jusqu’au milieu du 20e.

Denys Paris interprète ce personnage pendant toute la durée de la série. L’acteur un peu las de jouer un simplet, demandera à Pierre Gauvreau de lui créer un rôle parlant soit celui du frère jumeau, Amédée, qui va épouser Alexandrine Fournier, la fille du notaire.

À noter que le comédien Denys Paris a participé durant quelques saisons au Festival Molière de Charlevoix durant les années 1990.

Pour en savoir plus, lire le numéro 65 de la Revue d’histoire de Charlevoix toujours disponible. www.shistoirecharlevoix.com (onglet revue).

Partager

Lien copié avec succès