Dery telecom

Nos personnalités de l'été: les employés des établissements touristiques

22 juin 2021 5 minutes 210 vues

Nos personnalités de l'été: les employés des établissements touristiques

L'été dans Charlevoix s'annonce historique sur le plan touristique. On peut déjà voir le trafic augmenter surtout les fins de semaine. La location touristique est en folie, les chalets, hébergements thématiques,les Airb'n'b, hôtels et gîtes ont les carnets de réservation bien remplis. Les restaurants reprennent vie, le train est de nouveau sur les rails et de nombreux événements veulent profiter du déconfinement. Derrière toute cette agitation qui se poursuivra jusqu'à l'automne, il y a des milliers de personnes qui travaillent fort pour maintenir l'accueil proverbial de notre région, Il faut être en forme pour ne pas terminer l'été sur les genoux surtout avec la pénurie de personnel qui frappe à peu près toutes les entreprises touristiques. Voici donc nos personnalités de l'été :


Les cuisiniers et cuisinières : stationnés dans les cuisines parfois dans une chaleur importante, ils doivent faire face jour après jour à un afflux de clientèle constant. Du matin au soir, la qualité de leur travail doit être impeccable. Parfois à effectif réduit, la cuisine des restaurants et casse-croûte fait la réputation de l'établissement, pas le droit à l'erreur et même s'ils contribuent majoritairement à l'expérience du client, ils n'ont toujours pas droit aux pourboires. De plus en plus d'immigrants occupent des postes en cuisine et à mon avis, ce n'est qu'un début. Bon courage à tous ces professionnels de l'alimentation qui font de Charlevoix une destination culinaire de premier plan. Bravo à ALDO, DOMINIQUE, GUY, PATRICK, JACQUES, ABDOU, NOURREDINE, ZACHARIA, WAFFA, MONICA, DIANE ETC.



Les serveurs et serveuses : Passe 7 à 8 heures debout à marcher sans arrêt en transportant plein les bras d'assiettes bien garnies. Le métier est difficile. Il demande rapidité, capacité de gestion de sa section pour respecter l'ordre de service des clients. Être toujours poli, sympathique, parler et comprendre l'anglais au besoin, connaître les techniques de service cela demeure une occupation professionnelle qui joue un rôle de premier plan dans le service à la clientèle. S'ils ont droit au pourboire, leur salaire est inférieur aux autres employés. Charlevoix compte sur plusieurs serveurs et serveuses comptant des décennies d'expérience dans un ou plusieurs établissements, ils servent sûrement de mentor aux plus jeunes qui arrivent. On ne se rend pas compte de la précision qu'ils doivent avoir pour minuter le service, amener les plats au bon moment et à la bonne température. C'est un art qu'ils partagent en équipe avec les cuisiniers et cuisinières. Merci à SYLVAIN, LILI, DENIS, KATHY, KATIA, CHRISTINE, ISABELLE, CHARLES, DAVID.



Les femmes/hommes de chambre: Hé oui on voit de plus en plus d'hommes de chambre, anciennement au Manoir Richelieu on les appelait des Hosse Man ce qui était plutôt House Man. Ce métier est un des plus difficiles physiquement et un des plus importants en tourisme. Faire une chambre, comme on dit, c'est beaucoup de détails. Tout doit n’être parfait à l'arrivée du nouveau client, là non plus, aucun droit à l'erreur. Ma grand-mère faisait 14 chambres par jour au Manoir Richelieu, elle adorait son métier, quand elle a du arrêter à 65 ans ce fut un drame pour elle. Heureusement aujourd'hui on ne fait plus un ménage complet pour les clients qui restent plusieurs jours. À la demande, on peut faire certaines interventions. Tout est maintenant minuté, il faut que les chambres soient prêtes pour l'arrivée des nouveaux clients et la communication avec la réception est constante. Là aussi, la pénurie frappe, comme c'est très physique on trouve moins de jeunes prêts à faire ce genre de tâches, il faut dire que ce n'est pas nécessairement le métier qui reçoit le plus de reconnaissance, heureusement le pourboire des clients est de plus en plus courant, et avec raison. Bon été à LOUISE, MARIELLE, VÉRONIQUE, DIEGO, LUCIENNE, MARIE, HÉLÈNE



Les réceptionnistes : C'est devenu une fonction très compliquée avec les multiples forfaits et des systèmes informatiques de gestion hyper complexe. Comme il s'agit d'argent, encore moins de droits à l'erreur, tout doit être dans la bonne case sinon ça peut être la catastrophe. Il faut rester debout de longues heures et le problème, c'est tout le monde arrive et part en même temps causant ainsi des embouteillages à la réception. Je fais cette tâche à l'occasion par plaisir et amour du service à la clientèle, je dois être vite sur mes patins et toujours avoir un plan B au cas ou ça se passe mal pour toutes sortes de raisons. Hommage aux débrouillardes : VALÉRIE, ANNIE, NATHALIE, NADINE, MARIE, JEAN-PIERRE, FLORE, FRANCINE



Les patrons et les patronnes : Quel dur métier que celui de propriétaires ou gérants d'établissements touristiques. Avec les ouvertures et fermetures ajoutées la pénurie de pénurie, plusieurs ont eu de courtes nuits dans les derniers mois. La gestion des inventaires pour éviter les pertes fut un gros casse-tête. Ils doivent encore opérer à 50% de leur capacité en restauration, peut-être est-ce un mal pour un bien quand le personnel n'est pas au rendez-vous. Ils seront maintenant très occupés à servir leur clientèle que nous leur souhaitons très nombreux pour se remettre à flot où heureusement ils ont pu bénéficier d'aide gouvernementale. Ces personnes n'ont parfois aucun congé pendant plusieurs mois. Un d'entre eux me confiait avoir travaillé 112 jours d'affilée. Il faudra profiter de cet été exceptionnel pour préparer l'avenir. Succès à : MARC, PAUL, GUILLAUME, DOMINIQUE, HÉLÈNE, FANIE, CHRISTIANE, JULIE, SUZY, JEAN-FRANÇOIS, JIMMY.



Charlevoix a la cote et nos employés du tourisme y sont pour beaucoup. Nous savons recevoir. Prenons une grande respiration avant de se lancer pour un 3 mois intensif où nous montrerons votre sympathique visage à nos visiteurs. Même si plusieurs se plaignent de notre économie, le tourisme nous a permis de vivre depuis 250 ans, nous sommes parmi les meilleurs en ce domaine, il faut en être fier et voir tous les avantages de pratiquer des métiers honorables qui permettent de rendre nos semblables heureux. Les Charlevoisiens sont des semeurs de bonheur.















 

Partager
Lien copié avec succès

Dery telecom