25500 abonnés 2024

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalité du jour | Claude Letarte

Charlevoix

Mar. 14 mai 2024 2 minutes

Par André Magny

Le vieil écolo de Charlevoix

C’est le gentil surnom que certaines connaissances ont donné à Claude Letarte au fil du temps ! Au cours de sa vie professionnelle, le géographe de formation a surtout été un gestionnaire, que ce soit à Montréal, à Québec ou dans Charlevoix alors qu’il fut notamment directeur de la Papeterie St-Gilles à St-Joseph-de-la-Rive. Mais depuis trois ans, on le voit plutôt arpenter le Pavillon St-Laurent à Baie-St-Paul. Et cet été, il sera au quai de Pointe-au-Pic à la Malbaie. Tout ça, dans le cadre de ses activités au sein de GUEPE.

Claude Letarte chez lui dans Charlevoix S
Claude Letarte, chez lui, dans Charlevoix.
En ce qui concerne l’environnement, Claude Letarte dit de lui : « Je ne suis pas vraiment un militant, mais plutôt un gars de terrain. »
Photo : gracieuseté de Claude Letarte
Claude Letarte chez lui dans Charlevoix S

Le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE) a plus de 30 ans d’existence. Fondé à Montréal, l’organisme à but non lucratif fournit aux jeunes et à la population en général divers services éducatifs et professionnels en sciences de la nature et de l’environnement. Cela rejoint les valeurs de Claude Letarte. Pour cet ancien directeur de la Région de la Biosphère de Charlevoix « qui aime la nature » et qui se définit comme « un gars de terrain », l’objectif du GUEPE est de rendre accessible la nature aux gens.

C’est ce qu’appelle l’ex-directeur de l’Association des architectes en pratique privée du Québec « l’environnement intégré », c’est-à-dire que les animateurs du GUEPE peuvent autant renseigner sur tel ou tel type d’oiseau, mais également discuter de l’importance qu’ont les pilotes pour la navigation sur le Saint-Laurent et leurs interactions avec l’écosystème.

Claude Letarte Hubert Reeves S
Claude Letarte avec Hubert Reeves
Il y a quelques années, alors qu’il était directeur de la Région de la Biosphère de Charlevoix et membre du CA de l’Institut Hubert-Reeves, Claude Letarte avait eu le plaisir d’amener le célèbre astrophysicien québécois Hubert Reeves dans le Parc des Hautes-Gorges.
Photo: gracieuseté de Claude Letarte
Claude Letarte Hubert Reeves S

Pour arriver à un tel partage de connaissances, GUEPE Charlevoix se retrouve depuis quelques étés à Baie-St-Paul. M. Letarte explique qu’au Pavillon St-Laurent, les intervenants qui y sont présents, dont lui, proposent d’éclairer la population sur la nature qui l’entoure, en prêtant notamment des jumelles, en aidant à l’identification des oiseaux ou encore en faisant de la location de vélos pour mieux explorer le milieu.

À La Malbaie cet été

Avec un total de sept employés dans les deux principales villes charlevoisiennes, Claude Letarte se considère un peu « comme leur coach ». Si M. Letarte est là pour transmettre son savoir, il est aussi là pour écouter. Quand une personne lui signale un problème en lien avec le milieu naturel, il peut toujours en faire part à la municipalité. « Un monsieur à tête blanche, ça inspire confiance ! », lance-t-il à la blague.

Claude Letarte avec sa veste GUEPE
Cet été, Claude Letarte sera notamment à la Halte de Pointe-au-Pic, à titre d’agent d’accueil et d’animation.
Crédit photo: gracieuseté de Claude Letarte
Claude Letarte avec sa veste GUEPE

À titre d’agent d’accueil et d’animation, Claude Letarte partagera son temps estival entre Baie-St-Paul et La Malbaie. Deux jours à une place, deux jours à l’autre. Pour La Malbaie, bien que cela fasse cinq ans que GUEPE y offre des activités, ce sera une première en ce qui concerne le mandat d'accueil à la Halte de Pointe-au-Pic.

Touristes de passage ou Charlevoisiens sont évidemment invités à venir discuter avec M. Letarte et ses collègues. « On sera là pour créer la curiosité. C’est d’ailleurs l’essence même du GUEPE », de conclure celui qui est là pour transmettre savoir-être et savoir-faire autant à ses collègues qu’à ceux qui le croiseront dans Charlevoix cet été. Les activités de GUEPE commenceront à partir du début juin pour Baie-St-Paul et à compter de la Fête nationale en ce qui concerne le quai de La Malbaie.

Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Tou & Cie cuisine & Tendance