Desjardins Subaru oct 2023

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalité du jour | Monic Néron | Micro passion

Charlevoix

Mar. 13 février 2024 2 minutes

Par André Magny

Monic Neron au micro
Qu’elle soit devant la caméra ou derrière un micro, la Charlevoisienne Monic Néron est une passionnée de l’univers des communications.
Crédit : photo d’Andréanne Gauthier
Monic Neron au micro

Quelque 20 ans après ses premiers pas à la radio communautaire de CIHO et quatre ans après que Mon Charlevoix ait fait le portrait de son parcours, Monic Néron est depuis septembre 2021 à la tête du Genre humain à la première chaîne de Radio-Canada, le dimanche de 14 à 15 h. Mais la talentueuse et éclectique trentenaire ne compte certainement pas s’arrêter là.

Le genre humain, c’est le type d’émission dans laquelle Monic Néron aborde avec ses nombreux collaborateurs des sujets aussi variés que les jeux de société avec l’auteur-compositeur-interprète Émile Bilodeau ou encore de l’importance pour le chef-cuisinier et animateur Louis-François Marcotte d’intégrer des employés vivant avec un trouble du spectre de l’autisme dans ses restaurants. On y a même parlé avant Noël du nouveau livre de Florence-Léa Siry, au titre provocateur, Le père Noël gaspille, afin de sensibiliser les enfants à la réduction des déchets.

Heureuse d’avoir carte blanche pour cette émission, elle apprécie le fait de bâtir un lien de confiance avec les gens. « Les gens nous écrivent beaucoup pour nous parler de leur milieu de travail. On bâtit un lien de confiance. J’étais dans Charlevoix dans le temps des Fêtes et les gens prenaient le temps de me saluer à l’épicerie. Je les en remercie. » Tout comme elle apprécie chacun de ses collaborateurs telle Sonia Benezra. « C’est un cadeau qu’elle me fait d’être de l’émission, »

Monic Neron FB S
Depuis un peu plus de deux ans, Monic Néron est à la barre de l’émission Le genre humain après avoir été notamment co-animatrice avec Marina Orsini de la série documentaire Deuxième chance et après avoir réalisé et scénarisé avec Émilie Perreault le documentaire La parfaite victime, traitant de l'inefficacité du système judiciaire québécois à l'égard des victimes de crimes sexuels.
Crédit : photo de Gaëlle LeRoyer
Monic Neron FB S

L’inclusion avant tout

L’idée derrière tous les sujets traités au Genre humain, c’est de montrer les différentes facettes des gens qui composent notre société, mais dans un souci d’inclusion. Cette sensibilité aux autres, Monic Néron confie qu’elle l’a connue dans Charlevoix à CIHO. « Je me souviens qu’un jour où j’annonçais la météo et que j’avais fait un commentaire un peu plate sur la pluie, un agriculteur m’avait appelée pour me dire que quelque part, la pluie pouvait plaire à quelqu’un. C’est donc important de ne pas oublier d’inclure les gens. »

L’inclusion, c’est aussi avoir conscience que le terroir est important pour les Charlevoisiens comme le lui a notamment appris Dave Kidd, qui était à CIHO à l’époque, maintenant rendu au Charlevoisien. Pour Monic Néron, si les médias régionaux sont un bon tremplin pour qui veut aller plus loin, ils n’en sont pas moins essentiels pour une région.

Journaliste, animatrice, passionnée par son métier, Monic Néron remercie aussi la vie d’avoir travaillé avec le réputé Paul Arcand. C’est lui qui lui a fait prendre conscience qu’elle était mure pour l’animation. Son départ de l’équipe de Paul Arcand au 98,5 FM ne signifie pas qu’elle a coupé tous les ponts avec lui. Sans tout dévoiler, Monic Néron confie à Mon Charlevoix qu’il y a un projet dans l’air pour 2024 : « On travaille sur une série, en fait un documentaire. » (photo 2)

Mais pour l’heure, la journée n’est pas finie. Elle pense déjà à son prochain sujet pour Le genre humain : une entrevue avec notamment Laurent Duvernay-Tardif et Pierre Bruneau au sujet de la philanthropie.

Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Desjardins Subaru oct 2023