Desjardins Subaru oct 2023

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalités du jour | Hélène Roberge | Une Saguenéenne à la tête du Centre d’études collégiales en Charlevoix

Charlevoix

Mar. 31 octobre 2023 2 minutes

Par André Magny

Microsoft Teams image S
Microsoft Teams image S

Après avoir fait ses classes pendant plusieurs années au sein du Cégep de Jonquière, Hélène Roberge a maintenant la possibilité de mettre tout son savoir au service des étudiants charlevoisiens.

Nommée directrice générale par intérim en février 2023 à la suite du départ précipité de Mme Marie Aboumrad, Hélène Roberge a été confirmée dans ses fonctions en septembre dernier au Centre d’études collégiales en Charlevoix (CECC).

Détentrice d'un baccalauréat en psychologie de l'Université Laval, elle a aussi fait des études universitaires en gestion des ressources humaines et une maîtrise en éducation. Avant d’aboutir à La Malbaie, elle fut conseillère pédagogique au sein de Mastera, la formation continue du Cégep de Jonquière. Puis, entre 2017 et 2022, dans le même cégep, le poste de directrice adjointe des études à l'École supérieure en Art et technologie des médias.

Helene Roberge Conference S
Crédit photo: Pierre Beauchesne
Helene Roberge Conference S

Hélène Roberge n’a rien d’une passéiste. Quand elle regarde l’évolution du monde de l’éducation en particulier entre les murs du CECC, qui reçoit quelque 200 élèves réguliers en plus d’une soixantaine en formation continue, elle constate que les programmes de l’établissement charlevoisien « forment des gens qui sont bien mieux préparés qu’avant pour le monde du travail. » À titre d’exemple, la DG cite le CIUSSS de la Capitale-Nationale, qui attend toujours avec impatience la diplomation des cohortes en soins infirmiers du CECC !

La nouvelle DG est consciente que tout n’est pas parfait. « Il importe que nous ayons un devoir d’accompagnement soutenu avec l’ensemble des étudiants », en faisant référence aux services offerts aux étudiants ayant certaines difficultés à s’adapter à leur milieu scolaire.

Helene Roberge CEGEP S
Crédit photo: Paul-Philippe Nadeau
Helene Roberge CEGEP S

Un lieu accueillant et motivant

Sans dévoiler son plan de match au grand complet, Hélène Roberge confie tout de même à Mon Charlevoix que des discussions sont en cours avec l’Institut national de recherche scientifique afin de développer des projets axés sur la recherche. Dans quel domaine ? « La ruralité. Pour l’instant, on ne se met pas de barrières », sous-entendant ainsi que la ruralité peut toucher à plusieurs sphères.

Ce désir de mieux faire connaître le terroir charlevoisien, Hélène Roberge l’a également dans sa façon d’accueillir des étudiants venant d’univers culturels différents afin qu’ils se sentent bien. « Cette année, nous avons 23 étudiants africains venant principalement de la Tunisie et du Cameroun. » Afin de bien les entourer, des liens ont été créés avec divers organismes locaux comme le Service d’accueil aux nouveaux arrivants de Charlevoix.

Et si pour attirer les futurs diplômés au sein du CECC, elle vante notamment « un milieu d’études personnalisé et sécuritaire ainsi que la beauté du paysage », c’est cette même beauté qui ramène inlassablement Hélène Roberge vers La Malbaie quand elle doit faire parfois la route entre le Cégep de Jonquière et son satellite charlevoisien.

Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Tou & Cie cuisine & Tendance