Josette McNicoll septembre

L'épopée des Gilbert

28 sept. 2020 4 minutes 399 vues

L'épopée des Gilbert


À mi-chemin du village de Saint-Urbain et de la maison de Rose-Anna, dans le rang Saint-Baptiste est né Léonard Gilbert. 9 enfants et les parents vivent sur une ferme de subsistance. Léonard débute à l'école de rang, puis à Saint-Urbain et enfin Québec et Baie-Saint-Paul où il complète une formation en soins infirmiers auxiliaires. Il travaille quelque temps dans ce domaine à l'Hôtel Dieu de Québec.


Capture d’écran 2020-09-25 à 15.25.19

Par la suite, il fait son entrée avec l'arrivée de la Régie d'assurance maladie du Québec. Il fait partie des équipes qui démarrent ce pilier du modèle démocratique québécois. Il est affecté à la vérification des comptes des médecins. À cette époque, il y  aura même une grève des médecins spécialistes. Ça ne semble pas tout à fait réglé 50 ans plus tard. Il fait carrière dans la fonction publique tout en poursuivant des études universitaires jusqu'à la maîtrise en administration publique. Il travaille dans plusieurs organismes et ministères (Office de RH, Office des personnes handicapées, Agriculture, Santé et Services Sociaux). D'abord au niveau de l'administration courante, il devient gestionnaire en ressources humaines, des spécialistes en développement de politiques publiques et de programmes de services préventifs, par exemple la Législation sur le tabac et le programme de dépistage du cancer du sein.  De 1986 à 2005 à la retraite, il est au Ministère de la Santé où il fera  un intérim de sous-ministre adjoint. Parti de Saint-Urbain, Léonard a frayé son chemin au sein de l'État Québécois et a rendu service dans l'ombre à des milliers de ses compatriotes.


Il habite à Québec avec son épouse. Ils ont deux beaux garçons comme le précise Léonard Gilbert. C'est sur le tard qu'il se met sérieusement à la généalogie comme un ''trip'' de retraite. Lui et sa femme voyagent également beaucoup pour découvrir le monde. Son épouse est la première à s'intéresser à l'histoire des familles et Léonard entre dans l'aventure. Il veut connaître l'histoire des familles Gilbert et Tremblay, ses deux branches parentales. La base de cette science est l'arbre généalogique et à partir de cela s'ouvre tout un monde de connaissances et de données. Il trouve curieux que les premiers Gilbert en Amérique sussent lire et écrire, mais les générations suivantes signent avec des X. L'absence d'école et la vie dure en sont l'explication. Au-delà des délignées, il faut comprendre les circonstances de la vie de nos ancêtres. Il fait des recherches approfondies dans tous les fonds d'archives et réussit à comprendre le Saint-Urbain primordial et ses habitants, même chose pour le reste de Charlevoix. Ainsi, il décide d'étudier particulièrement Joseph Zévin Gilbert et sa descendance jusqu'à son père Léger Gilbert, 3 générations de bâtisseurs. D'ailleurs beaucoup de Gilbert sont des entrepreneurs. Il y a aussi des informations sur les familles de Léonard qui sont les Tremblay, les Lemieux et les Néron.


Le livre traite aussi du fleuve Saint-Laurent, des seigneuries, des régimes anglais et français, des efforts pour la scolarisation à Saint-Urbain et ailleurs.  Tous les Gilbert descendent de Pierre Gilbert, capitaine de vaisseau, marié en 1756 et mort au même endroit en 1771.



Le livre est divisé en 3 parties : la région de Charlevoix, la famille et près de 100 pages d'annexes avec des documents  inédits, des fiches familiales et des arbres généalogiques. La bibliographie compte une vingtaine d'ouvrages de référence.


Il est édité par La Plume D'oie et disponible auprès de l'auteur au Leo_gilbert@bell.net au coût de 60$ ce qui est peu pour un ouvrage de cette qualité. Le livre vient tout juste de sortir il y a deux semaines.


 

 

 

 

 

 

Partager
Lien copié avec succès

Vous aimerez aussi

RECRUTREMENT Groupe LEBEL