Pneudis La Malbaie 2021
COVID

Les personnalités d'aujourd'hui sont Éléonore Fortin-Rousseau, étudiante en Sciences humaines au CECC et Alexandra Lavoie, étudiante en Techniques policières au Cégep Garneau

29 avr. 20184 minutes

Les personnalités d'aujourd'hui sont Éléonore Fortin-Rousseau, étudiante en  Sciences humaines au CECC et Alexandra Lavoie, étudiante en Techniques policières au Cégep Garneau

Ces deux étudiantes de La Malbaie participaient au Sommet parallèle Y7 qui se déroulait à Ottawa du 15 au 18 avril dernier

Elle nous racontent leur expérience des plus enrichissante qu'elles ont vécu à cet événement


dans ce communiqué.


 Texte: crédit photo à David Innes - PCO/BCP Photographer.


Qu’est-ce que le Sommet du Youth 7 (Y7)?


Capture d’écran 2018-04-29 à 08.12.39


Dans le cadre du Groupe des sept (G7) ayant lieu cet été, le Bureau de Gestion des Sommets (BGS) et les Jeunes diplomates du Canada se sont associés pour offrir la chance aux jeunes des pays du G7 et de l’Union européenne de se rencontrer au Sommet du Youth 7 (Y7).

Leur but ultime est de rédiger un communiqué faisant valoir des recommandations en lien avec les thèmes du G7 (l’avenir du travail, l’égalité des sexes et les changements climatiques), tout en représentant la voix des jeunes de leurs pays respectifs.

Ces recommandations seront partagées aux chefs politiques des pays membres du G7 pour leur considération. Les Sherpas, représentants personnels des dirigeants du G7, sont d’ailleurs venus rencontrer les participants du Y7 pour avoir une discussion et un avant-goût du communiqué. Chaque délégation a ensuite établi un plan d’action précis à mettre en œuvre dans leur pays pour que leurs propositions soient appliquées. Ces actions ont pour buts de promouvoir le prochain Y7 et d’encadrer la génération suivante qui y participera.

Une expérience enrichissante


Entre le 15 et le 19 avril dernier, nous avons eu la chance d’aller observer et ainsi, de représenter notre région (Charlevoix) au sein des négociations du Youth 7. Accompagnées de deux ambassadeurs de la Première Nation Innu, Jérémie Chamberland, de la communauté Essipit et Shikuan Jean-Sebastien Vollant de Uashat Mak Mani-Utenam, nous avons pu faire entendre la voix de nos régions respectives à travers des entrevues exclusives avec les politiciens.

Nous avons été impressionnées de voir ces trente-deux jeunes motivés à collaborer pour viser des problèmes communs et trouver des solutions durables qui conviendraient à chacun de leur gouvernement. Durant tout le processus, l’inclusion et l’équité étaient au cœur de leurs préoccupations. Grâce à leur implication politique, ils sont des modèles, non seulement pour nous, mais également pour tous les jeunes des sept nations qu’ils représentaient. Ils sont la preuve qu’il est possible d’avoir des discussions à la fois respectueuses, mais aussi amicales, et d’arriver à un consensus malgré les différences de culture.

Capture d’écran 2018-04-29 à 17.32.01

Grâce à cet article, nous souhaitons informer la population sur cet événement formateur et inspirant. Nous vous invitons par le fait même de prendre connaissance du communiqué qui sera disponible sous peu au www.y7canada.comfaisant preuve de l’implication des jeunes dans le milieu politique et de leur volonté de contribuer à un futur à l’image des jeunes de leurs nations. Afin de mobiliser les élèves de la Commission scolaire de Charlevoix, le Bureau de Gestion des Sommets organisera d’ailleurs une simulation du G7 au Domaine Forget le 15 mai 2018.

Capture d’écran 2018-04-29 à 07.47.41 Nous tenons à remercier le Bureau de Gestion des Sommets, entre autres, Christopher Robinson (Directeur des Enjeux environnementaux et de la liaison avec les Autochtones et la collectivité), Lise Coulombe et Katheryne O'Connor (directrices adjointes), ainsi que Aurore Ménard (Agente de Liaison avec les Autochtones et la collectivité), pour avoir invité des représentants de Charlevoix et des Premières Nations.

Félicitations à toute l’équipe des Jeunes diplomates du Canada, sans qui l’événement aurait été impossible. Nous sommes reconnaissantes aux les politiciens d’être venus conseiller les délégués : la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, l’honorable Patricia A. Hajdu,le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Dominic LeBlanc, la ministre de la Condition féminine, l’honorable Maryam Monsef, la ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l’honorable Bardish Chagger, la Secrétaire parlementaire (développement international) Mme Celina Caesar-Chavannes, le conseiller spécial sur les enjeux liés à la communauté LGBTQ2, Randy Boissonnault et plusieurs autres. Nous tenons à souligner spécialement l’implication du Secrétaire parlementaire (jeunesse) M. Peter Schiefke, pour sa présence durant la majeure partie du séjour.

Partager
Lien copié avec succés