RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul

Marin, commerçant et musicien, 95 ans de vie

8 janv. 2020 4 minutes 68 vues

Marin, commerçant et musicien, 95 ans de vie

Jean Tremblay a 95 ans. Il est né à Pointe-au-Pic en 1924, fils de Wilfrid Tremblay et d'Éva Girard de Saint-Irénée. Il y a neuf enfants dans la famille dont quatre religieuses et un prêtre. Deux Antoniennes de Marie, Charlotte et Gaby et deux soeurs de la Charité, Noëlla et Suzanne. L'abbé Jacques Tremblay fut le premier prêtre et un des rares à être originaire de Pointe-au-Pic.

[caption id="attachment_67126" align="alignnone" width="1024"]DSC_0047 Madeleine Tremblay Maltais, soeur de Jean[/caption]

Pour sa part, Jean a un départ un peu difficile dans la vie. À l'adolescence, il contracte la tuberculose et il est envoyé au sanatorium de Chicoutimi à 16 ans, il y restera 13 mois. Comme ses études ont été interrompues, il doit se rattraper. Il part pour Montréal pour suivre un cours de sans-filiste (on dirait aujourd'hui opérateur radio). Il travaille une saison sur le fameux bateau blanc Richelieu et il s'embarque sur une bateau qui doit être livré en France immédiatement après la deuxième guerre mondiale à l'automne 1945. La traversée est difficile et marquée par les tempêtes à l'aller et au retour.

Au retour, il ouvre un magasin dans la maison familiale et il devient réparateur de radio et de télévision. Tremblay et Frères, boutique de cadeaux fournit le tout Charlevoix en produits de qualité, notamment en vaisselle anglaise. Il dit n'avoir pris que deux semaines de vacances en trente ans. Et voilà qu'entre dans sa vie, son amour éternel, celle dont il garde un souvenir vibrant. Raymonde Blackburn de Rivière Mailloux, descendante des Écossais de James Murray le séduit et devient son épouse adorée.

DSC_0062

DSC_0045

Ils ont un enfant Jean-Bernard né en 1954, un des rares accordeurs de piano professionnel et trompettiste au sein du groupe mythique du Manoir Richelieu, les Tips Tops.

À l'école, il était fasciné par un monsieur Hébert, gérant de la Banque Provinciale qui venait y jouer du violon. Jean Tremblay suit des cours de violon avec Lorenzo Duchesne (père de Pierre Duchesne ex-lieutenant-gouverneur). Toute sa vie il a pratiqué son instrument, tous les jours, sans relâche, même encore aujourd'hui à 95 ans. Entre deux séances de recherche de partition sur internet, il s'installe dans la cuisine et joue des airs classiques et religieux. Il fait aussi partie d'un trio avec un flûtiste et une claviériste qui pratiquent régulièrement dans son appartement.

DSC_0048

DSC_0055

Il n'a jamais pris d'alcool de sa vie. Il a été impliqué pendant longtemps dans le mouvement de tempérance Lacordaire. Son grand-père et son père n'en prenaient pas et il voulait suivre leur trace. Il a toujours eu beaucoup de peine lorsque certains de ses proches étaient aux prises avec cette dépendance.

Il perd son épouse d'un cancer il y a quelques années alors qu'ils étaient retraités du magasin et qu'ils coulaient des jours paisibles dans l'ancestrale maison familiale du centre-ville de La Malbaie.

DSC_0050

Il partage son temps en été en jardinant à son chalet situé au bord d'un petit lac du rang Sainte-Madeleine. Il s'est départi de la maison assez récemment et il demeure à logement seul dans le centre-ville. À 95 ans, il est toujours très autonome et actif. Il conduit toujours son automobile de jour seulement. Il demeure un très grand passionné. Lorsqu'on parle de musique classique, il s'anime et s'extasie devant Mozart, Bach ou Debussy. Il a aussi un grand sens de l'humour et il aime bien les petites blagues salaces.

Il a le souffle un peu plus court avec les années, mais il reste très alerte. Une de ses soeurs religieuses, la seule toujours vivante, le visite régulièrement. Il demeure une personne très agréable à côtoyer. Il a eu une bonne vie de commerçant et de musicien et on peut presque penser qu'il partira avec son violon dans les mains.

DSC_0054

 

 

 

Partager
Lien copié avec succès

Vous aimerez aussi

Le Festif de Baie-St-Paul