Dery telecom

Nos personnalités du jour sont Appolo, Marie-Ève Tremblay et Johanne Labbé

15 févr. 2018 3 minutes 99 vues

Nos personnalités du jour sont Appolo, Marie-Ève Tremblay et Johanne Labbé
On vous présente aujourd’hui quelqu’un de bien spécial, il s’agit d’Apollo, un mannequin intelligent (human patient simulator) on le voit ici en compagnie de Marie-Eve Tremblay, technicienne en laboratoire et Johanne Labbé, enseignante en soins infirmiers.

Apollo a fait son entrée au CECC en 2017 au département de soins infirmiers.

Texte et photos : CECC

La simulation clinique développée au CECC permet aux étudiants en Soins infirmiers d’intervenir dans différentes situations de soins, dans un environnement sécuritaire, très semblable à ce qui se passe avec de vrais patients, mais sans le niveau de stress qui y est associé. À l’aide de matériel qui reproduit la réalité et d’un mannequin qui interagit, les étudiants doivent utiliser leur jugement clinique et leur pensée critique pour bien évaluer la situation proposée et bien intervenir.

 Le projet a été initié durant l’année 2014-2015 avec l’élaboration de 11 situations cliniques pour les étudiants des 3 années du programme. Les scénarios élaborés sont réalistes et évoluent en fonction des interventions posées par les étudiants.

En 2017, le CECC a fait l’acquisition du mannequin intelligent Apollo (human patient simulator) qui rend encore plus réelles les simulations cliniques. Le mannequin est doté de capteurs électroniques qui lui permettent de réagir aux consignes de la technicienne du laboratoire ainsi qu’aux interventions des étudiants. En bref, c’est un mannequin qui parle, qui cligne des yeux, qui a un pouls, une respiration, et qui permet plusieurs manipulations en Soins infirmiers. Au total, l’acquisition et l’installation du mannequin intelligent est un projet de l’ordre de 90 000 $.

Les objectifs du projet de simulation clinique haute-fidélité et de mannequin intelligent :

  • Développer une nouvelle stratégie pédagogique en Soins infirmiers;

  • Intégrer la technologie informatique dans un contexte d’apprentissage en Soins infirmiers;

  • Être plus attractif pour le programme en Soins infirmiers du CECC;

  • Pour les étudiants des 3 années du programme en Soins infirmiers :

  • Expérimenter de façon formative des situations cliniques que les étudiants n’ont pas toujours l’occasion d’avoir en stage;

  • Augmenter le savoir, le savoir-faire et le savoir-être par rapport à des situations cliniques qui risquent de se présenter en stage et dans leur future pratique, donc, meilleure préparation;

  • Expérimenter une situation clinique dans un contexte sécuritaire dans un environnement semblable au monde réel sans le niveau d’anxiété du monde réel et en se donnant le droit à l’erreur dans le but de s’améliorer au niveau du savoir, savoir-faire et savoir-être.

  • Développer le jugement clinique, la pensée critique et une façon d’intervenir adéquate dans différentes situations cliniques.


Selon Johanne Labbé, enseignante au département de Soins infirmiers et coordonnatrice du projet : « La simulation permet l’intégration de la théorie à la pratique et aussi, de développer chez les étudiants la capacité à bien intervenir dans différentes situations de soins. En groupe de six, chaque étudiant effectue la mise en situation, pendant que les autres observent ce qui se passe sur un écran. La mise en situation est ensuite répétée et, habituellement, la performance s’améliore et les gestes adéquats sont peu à peu intégrés en fonction de ce qu’il faut faire dans la situation présentée.».

Le CECC est présentement en période d’inscription dans les différents programmes d’études offerts soit : Sciences de la nature, Sciences humaines, Gestion de commerces, Techniques d’éducation spécialisée, Soins infirmiers et Tremplin DEC. Les demandes doivent être acheminées au www.SRASL.qc.ca avant le 1er mars.
Partager
Lien copié avec succès

Vous aimerez aussi

Dery telecom