Pharmacie Jean Coutu
COVID

Notre personnalité du jour est Régis Hervé un chef cuisinier innovateur dans Charlevoix !!

28 juin 20172 minutes

Notre personnalité du jour est Régis Hervé un chef cuisinier innovateur dans Charlevoix !!
Natif de la ville de Tours en France, dans la Vallée de la Loire, Régis Hervé est arrivé au Québec en 1974.

À l’ouverture de l’hôtel Le Concorde à Québec,  il a été mandaté comme chef saucier. Suite à de multiples pérégrinations qui l’ont conduit à Montréal, Vancouver et Toronto, Régis avait le sentiment que son coeur battait toujours pour la ville de Québec.

En 1983, le vent l’a finalement soufflé vers la région de Charlevoix où il a été chef de cuisine à l’Auberge des Falaises.

La Route des Saveurs

En 1990, avec l'implication de quelques collègues chefs, Régis a été à la rencontre des producteurs afin de voir comment ils pourraient travailler leurs différents produits. Ces rencontres ont abouti vers la fameuse Route des Saveurs qui a trouvé écho dans toute la province. Par la suite, un bon nombre de régions ont mis de l’avant la qualité de leurs produits du terroir en proposant notamment certains circuits touristiques.

Régis est extrêmement fier d’avoir été précurseur, avec ses collègues, de la Route des Saveurs qui s’avère être une vitrine incroyable pour les producteurs régionaux.

En 2000, Régis a ouvert la première table champêtre dans la région de Charlevoix. L’association Chef/Producteur qu’il a développé avec La Ferme Éboulemontaise était innovatrice. Elle lui permettait d’accéder aux produits directement, sans intermédiaire.

Après 50 ans de carrière, Régis Hervé surf sur une semi-retraite. Il n’est pas chose aisée de tout arrêter d’un coup quand la passion de la cuisine a guidé ta destinée depuis toujours. Présentement, il apporte son aide à Gabrielle, la fille de Vital et Lucie (La Ferme Éboulemontaise), afin qu’elle mène à bon port son Resto-Boutique La Table.

Nous levons notre chapeau bien haut à Régis Hervé, ce chef innovateur qui continue de nourrir Charlevoix par la panse et la pensée....

 
Partager
Lien copié avec succés