Services Mécaniques Simard

Alain Tremblay : passeport pour le succès

12 mai 2022 2 minutes 1283 vues

Alain Tremblay : passeport pour le succès

On le sait l’IsIe aux Coudres est souvent une pépinière de talents, qu’ils soient originaires de la place ou encore des nouveaux arrivants. Parmi les marsouins de souche, Alain Tremblay, qui est le petit-fils de Léopold Tremblay des films de Pierre Perreault. Son père était marin chef ingénieur puis fondateur d’une compagnie de construction et sa mère enseignait au primaire.


Natif de Saint-Bernard, tout près du traversier, il suit le parcours habituel des jeunes allant étudier sur le continent seulement en secondaire 5. Déjà à 13-14 ans il se retrouve une guitare entre les mains. Chez lui, on écoute du Dassin, Cabrel et Cocciante, une musique qui aura ses influences sur l’auteur compositeur en herbe. C’est aussi un joueur de hockey d’assez bon calibre, notamment avec les Dauphins de Baie-Saint-Paul.


Il poursuit ses études au campus Notre-Dame-de-Foy à Québec et par la suite il va travailler sur la construction à Montréal sans jamais délaisser la musique et son île. Il se produit d’ailleurs à de multiples reprises avec Caroline Desbiens, dite la marsouine. Vers l’âge de 20 ans, il fait beaucoup de spectacles de ‘’covers’’ avec d’autres musiciens.


Comme il faut bien gagner sa vie, Il travaille 25 ans en pétrochimie sur la rive sud de Montréal, à Varennes près de Boucherville. Il gravit les échelons chez Cronos jusqu’à devenir contremaître des contremaîtres.


Il fait encore une dizaine de spectacles par année et il continue de jouer au hockey. Il quitte cet emploi vers 2014 et va travailler avec son frère quia sa compagnie de construction à Québec. Cela le ramène à ses premiers amours de façon sérieuse. Il s’allie à Geneviève Jodoin et Frédéric Boudreault de La Fascine pour concocter un premier album original en 2020 à compte d’auteur. Il considère cet album comme une carte de visite qui touchera son but assez rapidement.



Il est signé par les Disques Passeport pour son deuxième album et pour la commercialisation du premier opus. Il qualifie son style de Folk rock introspectif. Le lancement a eu lieu le 4 mai dernier. Le Poids des Papillons compte 12 compositions originales. La promotion est confiée è Taxi promo pour un premier extrait intitulé La Falaise qui tourne actuellement dans une cinquantaine de radios.



Son but est de montrer sa musique et ses paroles au plus de gens possible, faire le plus de spectacles dans le plus de villes possible. Il travaille avec des musiciens professionnels comme Guy Tourville, Sam Harrison et Jean-François Beaudet. Il est dans les blocs de départ prêt à joindre les artistes qui ont une audience élargie. Il y a sûrement du vent de l’île dans ses chansons et du bruit de la mer, la meilleure façon de le savoir est de se procurer Le Poids des Papillons disponible sur toutes les plateformes.


Par Claude Harvey

Partager
Lien copié avec succès

Émilie Foster Vacances de la Construction