Marché public La Malbaie

Avez-vous connu Roger Bluteau?

31 mai 2022 3 minutes 582 vues

Avez-vous connu Roger Bluteau?

Quand on vient de Petite-Rivière-Saint-François Charlevoix ne nous quitte jamais surtout quand on s’appelle Bluteau. Cette famille est avec les Bouchard, un nom emblématique de cette municipalité. Le plus connu est le peintre Alban Bluteau. C’est sur la page Facebook de MonCharlevoix.net que nous avons repéré Roger Bluteau, 82 ans. Il faut dire qu’on vit vieux dans cette famille quand on vient de fêter les 100 ans de madame Olivine Bluteau Savard. Roger Bluteau dont le père était cordonnier a vécu une partie de sa vie entre l’Estrie et Charlevoix. Il a habité Baie-Saint-Paul entre l’âge de 10 et 20 ans


Sa première école


Comme il est premier de famille, on veut en fait un prêtre et on l’envoie étudier au Séminaire Sainte-Croix à Montréal. Les religieux constatent assez vite qu’il fera un excellent père…..de famille. Il est reconnaissant à cette congrégation qui lui a permis de faire son cours classique. Il se dirige à l’Université Laval pour un Bac en pédagogie. Après un an à Baie-Saint-Paul, comme sa famille est en bonne partie dans le région de Drummondville, il s’installe dans cette ville du Centre-du-Québec pour enseigner le français et le grec ancien, matières obligatoires au cours classique. Il fut directeur pendant 3 ans, mais est retourné à l’enseignement. À la fin du cours classique vers 1970, il a dû se réorienter. Comme il aimait beaucoup la mécanique, il se dirige dans l’enseignement de la technologie en secondaire 2 dans une polyvalente de Drummondville. Au début seul les garçons suivaient cette formation, les filles étant du côté de l’économie familiale. Le milieu n’est pas difficile et les élèves sont intéressés. Tous les midis, il reste dans son local à portes ouvertes et les élèves peuvent venir pratiquer leurs projets, signe d’un professeur dévoué et sûrement très aimé avec un impact.



Après 10 ans au classique et 25 ans au secondaire, il prend sa retraite en 1996 pour continuer de s’occuper de son autre passion ; l’automobile. Comme il le dit, il possède un garage de fonds de cours où il achète des automobiles à bas prix pour les remonter et les revendre. Il s’occupe particulièrement de l’aspect carrosserie. Pendant 10 ans, il vend environ 150 automobiles par année ce qui devient une entreprise assez florissante.



Du côté familial, son épouse se nomme Marcelle et après avoir été secrétaire dans le domaine de l’assurance, elle est devenue agente après que les 3 enfants soient devenus plus grands. Le plus vieux est en Caroline du Nord, la deuxième est pharmacienne et le troisième travaille dans les technologies informatiques. Ils ont déménagé à Sainte-Julie sur la rive sud de Montréal où ils sont près de leurs enfants et petits-enfants.



Chaque année, Roger Bluteau revient dans Charlevoix revoir sa famille, ses cousins et ses cousines. Il a vendu son motorisé, une bonne chose avec le prix de l’essence. Il continue de s’informer de son coin de pays sur notre site. Nous avons des centaines de lecteurs comme Roger Bluteau, des gens qui ont quitté Charlevoix depuis longtemps, mais qui le gardent toujours dans leurs cœurs. La diaspora charlevoisienne est beaucoup à Montréal et à Québec et nous le voyons dans nos statistiques. Nous sommes heureux de faire en sorte que le lien se perpétue avec leur région d’origine.



Par Claude Harvey


Partager
Lien copié avec succès

Le Festif de Baie-St-Paul