Personnalités du jour

Femme passionnée et passionnante : Alexandra Simard

Baie-Saint-Paul

Mar. 21 février 2023 4 minutes

Femme passionnée et passionnante : Alexandra Simard
Femme passionnée et passionnante : Alexandra Simard

Il est toujours merveilleux de découvrir le parcours d’une personne parce qu’il nous permet de la découvrir sous un angle différent.


Femme curieuse et passionnée, ce qui l’allume c’est ce qui se passe dans sa région au point vu actualité, politique et communautaire.


Elle admire surtout l’intelligence collective que déploie l’ensemble des intervenants du milieu pour se mobiliser et répondre aux divers défis


régionaux. Elle mentionne « Charlevoix est un village gaulois par rapport à la Capitale nationale, et nos enjeux ne sont pas les mêmes ».


Le fait de cette différence, lui fait dire qu’il faut donc cultiver la nécessité de bien s’entendre et d’être phasé dans la dynamique des interventions pour faire avancer les dossiers dans notre région par rapport à la capitale nationale. Elle évoque, par exemple, le dossier du transport collectif pour illustrer comment il a été essentiel d’asseoir tous les partenaires de l’est et de l’ouest afin de mettre en place le service.

alex1

Son parcours est étonnant. Elle a tenu à faire ses études collégiales dans Charlevoix, car elle ne voulait pas quitter sa région ayant besoin de cet ancrage dans sa vie… « J’étais bien dans Charlevoix, c’est très beau, une bonne qualité de vie, et ma famille élargie y était présente ». Sa mère l’a encouragé à faire des études supérieures et à se rendre à l’université. Elle a quitté SON CHARLEVOIX pour la grande Ville de Montréal afin d’étudier en sexologie dans l’espoir de travailler un jour, en individuel, dans un cabinet. Cependant, fraichement diplômée, Alexandra se fait d’abord offrir un travail sur la rive sud de Montréal dans le service « place aux jeunes » puis elle devient adjointe d’un bureau de circonscription. Ces emplois lui apportent un regard nouveau sur les réalités régionales et une prise de conscience sur les enjeux différents que vivent les populations plus rurales.


Parallèlement, la vie place un nouveau défi sur le chemin d’Alexandra l’amenant à prendre une importante décision : sa mère reçoit un diagnostic de cancer et Alexandra choisit de revenir dans Charlevoix à Clermont pour être plus proche de sa maman. Sa formation lui permettant d’envisager des emplois comme travailleuses sociales, intervenantes ou éducatrices spécialisées, elle plonge dans le milieu communautaire. Elle sera engagée comme chargée de projet en sécurité alimentaire par les deux centres des femmes (est et ouest), puis au centre d’actions bénévoles pour mettre en place le réseau des proches aidants et le service de popotes roulantes. Finalement, elle obtient le poste de directrice du centre femmes aux plurielles, en 2014. Alexandra me confie « je demeure très reconnaissante à ma mère de m’avoir fortement encouragée à faire des études supérieures, car j’ai pu œuvrer et m’épanouir dans le réseau communautaire en y déployant tout mon sens de l’aide et du soutien à l’autre ».


Il n’est pas inhabituel que notre être reçoive des messages du cœur, des poussées soutenues qui nous amènent à réfléchir sur l’exploration de nouveaux horizons de vie. Alexandra, n’y échappe pas! Elle ressent de plus en plus fort, en elle, un désir de revenir au monde politique n’ayant pas découvert et vécu tout ce qu’elle souhaitait. Elle mentionne « c’était fou cette poussée en moi qui me disait, tu as quelque chose à aller à apprendre là, je voulais travailler à améliorer les contacts entre le monde municipal et le monde politique, c’était comme un bout qui me manquait… qui m’intéressait, qui m’interpellait… y fallait que j’y aille, ça manquait à ma vie… comprendre ce monde-là et arrêter d’en avoir peur »


On aborde brièvement le sujet de la peur… et Alexandra mentionne « je suis contente avoir fait face à ma peur et d’avoir accepté cet appel en occupant le poste d’attachée politique provinciale… Cette


peur paralysante qui nous empêche si souvent de nous épanouir, de nous déployer et de réaliser des choses significatives pour nous. Aujourd’hui, grâce à l’écoute de cet appel du monde politique et grâce à mon courage d’y plonger, je suis une femme confiante qui a su développer un bon contact avec le monde médiatique et une aisance dans ses communications. » Effectivement, on sent chez Alexandra son sens de la vision d’ensemble, sa grande capacité de comprendre les divers enjeux, son aptitude à appliquer des stratégies adaptées aux besoins de la clientèle et son attention à vouloir faire circuler l’information au maximum. Présentement, elle travaille comme adjointe à la direction de la corporation de mobilité collective de Charlevoix.  


Pour en connaître davantage sur le transport collectif de Charlevoix : mobilitecharlevoix.ca
info@mobilitecharlevoix.ca
418-400-8080


Par Josette Tremblay

Partager

Lien copié avec succès