RECRUTREMENT Groupe LEBEL

Le destin singulier de Gabrielle Boulianne Tremblay de Saint-Siméon

19 mai 2022 3 minutes 1894 vues

Le destin singulier de Gabrielle Boulianne Tremblay de Saint-Siméon

Crédit photo: Ray (Création Style Montréal)


Quand une autrice reçoit le prix des libraires remis par les librairies indépendantes du Québec, ça signifie que ses écrits se sont distingués parmi des centaines d’autres parutions. Il y a de quoi être fière. Si en plus, cette personne est originaire de Saint-Siméon où la maison familiale se trouve depuis plus de 30 ans. 3 enfants habitent la maisonnée et la vie se déroule dans ce milieu tissé serré pendant les études primaires et secondaires. Toutefois, la vocation de Gabrielle est déjà perceptible dès l’âge de 11 ans où elle commence à écrire des histoires, il y passe pas mal de temps puisqu’elle était assez solitaire. Elle est aussi une lectrice avide de romans qui nourrissent son imaginaire. Peu portée sur les sports, sa grand-mère qui vient la garder l’encourage dans sa passion. Elle s’inscrit au CECC, mais ne termine pas, car elle est dans une période où elle se sent particulièrement mal dans son corps et dans sa tête. En fait, elle n’est pas dans le bon corps. Elle a toujours su qu’elle était une fille et non un garçon et que la nature ne l’a pas créée ainsi. Elle quitte Charlevoix où malheureusement, la promiscuité et le conservatisme sont encore bien présents. À Québec, elle est conseillère en beauté, cosmétique et maquillage durant une dizaine d’années. Elle dit d’ailleurs que le maquillage est un art et elle le conçoit comme une façon de s’exprimer. Gabrielle vous l’aurez deviné est trans c’est-à-dire qu’elle a choisi de vivre avec sa vraie identité qui s’allie d’ailleurs très bien avec sa sensibilité artistique. Mais ses rêves sont devant elle, devenir actrice et être publiée. Elle sera exaucée.



En 2016, elle décroche un premier rôle au cinéma. L’année précédente elle publie un premier recueil de poésie intitulé ‘’Le ventre des volcans’’. Suit ‘’Les secrets de l’origami’’. Ces écrits sont influencés par différentes rencontres interpersonnelles qui ponctuent son cheminement vers une meilleure acceptation d’elle-même. ‘’La fille d’elle-même’’, un roman, remporte le Prix des Libraires. Il s’agit d’une autofiction, c’est-à-dire une histoire basée sur sa vie, mais où peuvent intervenir des éléments de fiction. Elle le qualifie de roman initiatique où une fille trans fait diverses rencontres qui la rapproche de qui elle est vraiment. Quand Gabrielle n’a pas les mots pour le dire elle se sert de l’écriture pour libérer sa parole de femme trans. Elle participe également à des ouvrages collectifs de poésie. Aujourd’hui, elle se considère privilégiée de pouvoir vivre de son art combinant l’actrice et l’autrice. 



Son roman s’est vendu jusqu’à présent à 6000 copies et l’adaptation à l’écran est en cours de réalisation. Gabrielle revient toujours à Saint-Siméon. Elle a beaucoup grandi en forêt et elle ressent toujours l’appel des maringouins. Quand elle était petite, elle allait dans le bois pour faire du lypsinc sur ses chansons préférées et elle a le besoin d’y retourner.


Elle vit maintenant dans le quartier Hochelaga à Montréal naviguant entre l’affirmation de soi, l’improvisation et la poésie contemporaine, des activités qui gardent sa créativité en éveil. Les offres sont de plus en plus nombreuses.


Le roman est si bien reçu qu’on va même le mettre à l’écran dans une minisérie de 6 épisodes produite par Zone 3. Elle a décliné l’offre de l’adapter au cinéma, préférant le format de minisérie.



L’enfant solitaire et introspectif de Saint-Siméon a fait tout un cheminement. Elle a dû passer l’étape difficile de reconnaître qui elle est et d‘acquérir la confiance nécessaire pour le mettre par écrit de façon admirable. Comme Charlevoisienne, elle se distingue à une plus grande échelle et il faut croire que ce n’est que le début. Au début de la trentaine, son chemin se trace lentement mais sûrement en raison de son talent. Saint-Siméon et Charlevoix sont le berceau de Gabrielle Boulianne Tremblay, elle se joint aux autres personnes de la région qui se distingue dans la grande ville et au-delà. Elle a trouvé son chemin.


Par Claude Harvey



Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL