Fondation Mains de l'Espoir voeux noel

Marie-Christine Dufour a son Charlevoix tatoué sur le coeur

14 nov. 2022 4 minutes 377 vues

Marie-Christine Dufour a son Charlevoix tatoué sur le coeur

La présidence du conseil du Musée de Charlevoix et la direction de la production de contenu de Cité Mémoire, le tout nouveau projet annoncé dans Charlevoix, sont les deux activités qui occupent les jours de Mme Marie-Christine Dufour ces temps-ci. Le grand bagage artistique, culturel et professionnel qui suit Marie-Christine lui a valu une influence marquée à travers tout le pays, alors que tout a commencé dans sa région natale, ici même dans Charlevoix. Bien que la carrière de Mme Dufour s’étend un peu partout au Canada, ses racines sont bien ancrées: découvrez le parcours prodigieux d’une femme pleine de savoir-faire.


Madame Dufour a grandi à La Malbaie, tout comme ses parents et ses ancêtres. Effectivement, le premier colon Dufour à débarquer dans Charlevoix est celui qui a parti la lignée de Marie-Christine. Son sentiment d’amour profond pour le territoire charlevoisien s’est fait sentir dès les premiers instants de notre entretien, un sentiment assurément partagé de génération en génération dans la famille Dufour. Le père de Marie-Christine s’était toujours impliqué dans son milieu: lors de l’éducation primaire et secondaire de sa fille, il était le président de la commission scolaire. Il avait aussi participé à l’ouverture du Domaine Forget de manière bénévole, parmi toutes les autres implications ayant forgé sa carrière. Marie-Christine a toujours vu sa famille s’engager dans sa communauté, une valeur qui allait plus tard devenir la base de sa propre carrière.


Après son parcours au secondaire, Mme Dufour poursuit ses études collégiales à Québec. Elle choisit ensuite d’aller apprendre l’anglais à l’Université McGill à Montréal pendant son BAC en géographie. C’est également à ce moment qu’elle rencontre celui qui allait devenir son mari, un homme d’origine néo-zélandaise. D’ailleurs, après 40 ans à se côtoyer, il se sent aussi comme chez lui dans notre belle région. En fait, même s’ils habitent maintenant à l’extérieur, leur famille a pratiquement toujours passé le temps des fêtes ainsi que de nombreux étés dans Charlevoix. À l’obtention de son diplôme universitaire, Marie-Christine rêvait de travailler à la télévision dans le domaine de la culture. Elle commence donc sa carrière à Toronto en communication marketing à la télévision. Durant cette période, elle se fait approcher par le gouvernement fédéral pour devenir la directrice des communications du ministère.


Marie-Christine Dufour repart alors pour une nouvelle aventure à Ottawa. À cette époque, elle gérait de gros dossiers comme elle accomplissait la fonction de porte-parole dans les échanges et les accords internationaux. Après son implication au gouvernement national, elle transitionne vers le privé et revient demeurer à Montréal. Elle fait alors un bon bout de chemin avec la compagnie Astral dans la production et la création et gère des dossiers internationaux. À la fin de ce mandat, Madame Dufour se trouve à travailler avec quelques autres entreprises de production avant de prendre une pause pour se recentrer sur sa véritable intention; celle de travailler dans la création et non l’industriel. C’est ainsi qu’elle entre en contact avec Michel Lemieux et Victor Pilon, deux scénographes et metteurs en scène bien connus. Marie-Christine agit donc maintenant dans le domaine de la pure création directement en relation aux produits artistiques, ce qu’elle souhaitait depuis longtemps.


Aujourd’hui, une nouvelle opportunité est survenue, celle d’orchestrer la création de contenu pour Cité Mémoire qui est né à Montréal en 2016. Quand son collègue Martin Laviolette eut l’idée de poursuivre le projet dans la région de Charlevoix, le tout prenait tout son sens pour Marie-Christine. Fière de venir d’un milieu rempli d’histoire, elle était déterminée à faire rayonner le territoire dont elle se sent si attachée depuis son enfance. D’ailleurs, Cité Mémoire n’est pas sa seule implication dans son lieu d’origine. Depuis plus de 4 ans, Mme Marie-Christine oeuvre dans le conseil du Musée de Charlevoix en tant que présidente. Ce travail lui tient particulièrement à coeur comme il s’agit de faire briller notre beau Charlevoix, non seulement aux yeux des visiteurs, mais également aux gens de chez nous.


Les nombreux déguisements pour Cité Mémoire dans Charlevoix

Depuis qu’elle est entrée en fonction au Musée, Marie-Christine et son équipe ont redéfini la mission et renouvelé la direction de l’entreprise. Un nouvel équilibre entre les activités proposées aux touristes et celles suggérées aux charlevoisien.nes prend place. L’exposition des Années Hippies dans Charlevoix ou encore Frette ou Tablette sont des exemples de ce qui a été conçu spécialement pour nous représenter. Le Musée de Charlevoix, ce n’est pas seulement des expositions artistiques. C’est aussi un lieu de rencontres et d’échanges comme plusieurs activités culturelles ont été implantées. Le jeudi, un groupe de femmes de tous les âges se réunissent pour pratiquer le crochet. De même, lors de l’exposition sur les vaches, les jeunes agriculteurs d’ici étaient très reconnaissants de se réunir et d’échanger ensemble, une affaire qui est assez rare.



  Tout ce parcours témoigne des valeurs de dévouement, d’implication et d’un amour inconditionnel pour l’environnement dans lequel Marie-Christine Dufour a grandi. Elle continue de faire rayonner notre région par pure passion de la culture charlevoisienne. Merci pour votre impact incomparable qui se fait sentir dans toute la région!





Par Léa Asselin Abston

Partager
Lien copié avec succès

Dery telecom