RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul

On souligne aujourd'hui la journée de la femme avec Caroline Desbiens comme personnalité du jour.

6 mars 2020 5 minutes 111 vues

On souligne aujourd'hui la journée de la femme avec Caroline Desbiens comme personnalité du jour.

   Pour souligner la Journée de la femme, nous vous parlerons aujourd’hui d’une femme ayant un parcours exceptionnel.


Caroline Desbiens est avant tout une « marsouine » de l’Isle-aux-Coudres, c’est une femme d’affaires, artiste, et plus récemment une politicienne ! Ce qui la définit avant tout c’est son esprit créatif et son sens de l’initiative tant en affaires qu’en matière de culture. Outre ses nombreuses expériences sur le terrain, elle est détentrice d’un baccalauréat en relations industrielles et d’une scolarité en littérature et en communication.


Caroline est directrice générale & propriétaire de l’Hôtel du Capitaine de l’Isle-aux-Coudres. Elle fut membre du Conseil de la souveraineté du Québec de 2007 à 2013 et fut nommée Patriote de l’année 2013 par la Société nationale des Québécoises et des Québécois de la Capitale-Nationale. Militante acharnée pour la francophonie ayant également un grand intérêt pour l’environnement, le Fleuve Saint-Laurent et son équilibre naturel, elle fut « Porteuse d’Eau» pour l’organisme Eau Secours et participe comme ambassadeurs du Fleuve, à l’exercice de sensibilisation environnementale de la Fondation David Suzuki pour le Fleuve Saint-Laurent . Auteure-compositrice-interprète, Caroline Desbiens promène également dans toute la francophonie, ses chansons engagées et fait rayonner la culture québécoise depuis plus de 30 ans.


CDesbiens_72dpi-7

Élue députée bloquiste de Beauport-Côte-de-Beaupré-île d’Orléans-Charlevoix le 21 octobre 2019, Caroline a la ferme intention de défendre les intérêts des gens de sa circonscription, de les supporter dans les défis qu’ils rencontrent et ce, aussi différents soient-ils.


Ses expériences multiples avec le monde des affaires, du tourisme et des arts et sa personnalité authentique auront sûrement joué en sa faveur lors de l’élection fédérale.


CDesbiens_72dpi-11

Elle souhaite à tout prix faire le lien entre les différentes réalités de sa circonscription et rapprocher l’Est, l’Ouest et les îles. Plusieurs enjeux diffèrent mais les priorités pour chaque région se recoupent : « Comme je demeure à l’Isle-aux-Coudres et que j’ai un pied-à-terre chez mon conjoint, à Boischatel, je connais les réalités de tout ce beau monde et ce aussi différentes soient-elles ! Mon but en politique c’est de rendre la vie des gens plus douce, plus prospère et plus stimulante, dans le respect des valeurs collectives actuelles, soit l’équité et l’égalité, le développement durable éco-responsable ».


Spécifiant qu’elle est venue en politique pour aider le monde, Mme Desbiens croit que l’urgence a sonné en environnement et qu’on doit teinter nos décisions et nos priorités d’un caractère environnemental sans équivoque en mettant de l’avant le bien-être présent et futur de nos enfants, de nos personnes âgées et de la population active en faisant du Québec un territoire d’avant-garde que ce soit pour le plastique ou le pétrole, il faut trouver l’axe qui permettra aux québécoises et aux québécois de faire une transition graduelle vers l’énergie verte. « Il faut sécuriser les investisseurs du pétrole, leur proposer des avenues de développement plus environnementales et simultanément stimuler les investissements verts en étant des chefs de file en matière de recherche et de technologie et ainsi proposer des façons de produire des énergies non polluantes.


Le Québec a déjà une bonne longueur d’avance sur le reste du Canada en ce sens ! C’est une grande source de fierté pour moi d’obtenir la confiance de la population afin de faire avancer les valeurs québécoises en matière d’économie, certes, mais en matière d’Art et de Culture également puisque c’est le mandat que mon parti m’a confié!» conclut la députée bloquiste.


Elle veut défendre les dossiers


CDesbiens_72dpi-10

Bien que sa formation fasse partie de l’opposition à la Chambre des communes, elle ne croit pas que cela l’empêchera de défendre les dossiers de sa circonscription bien au contraire car en situation de gouvernement minoritaire tout est possible.  Elle ajoute que : « Ce n’est pas seulement en chambre que l’on peut débattre des dossiers. Lors des comités parlementaires, on peut faire valoir notre point de vue au représentant du gouvernement en face de nous et l’influencer dans le bon sens. Je vais là pour travailler fort et il est clair que certaines situations nous permettront de démontrer que nous aurions tout à gagner de rapatrier certains pouvoirs vers l’état québécois ! », a mentionné celle qui agira sur le comité parlementaire du Patrimoine et aussi sur le comité de la procédure parlementaire.


Elle a des idées précises et des solutions à court et moyen terme concernant la pénurie de main-d’œuvre et elle propose des solutions : la réorganisation du travail, le retour au travail des aînés avec crédit d’impôt incitatif et la francisation des nouveaux arrivants.


Dans le domaine de l’agriculture, elle estime que la gestion de l’offre a été lourdement endommagée par les ententes Canada-États-Unis-Mexique et qu’il est grand temps que l’on s’en occupe. « Dans un ordre plus immédiat des changements plutôt faciles à appliquer peuvent aussi faire partie de notre travail comme les règles d’emploi pour les nouveaux arrivants qui pourraient être assouplies en accordant des permis de travail de trois ans, par exemple ; de même qu’en matière d’assurance-emploi le statut de travailleur saisonnier devrait pouvoir être mise en priorité, bref, en faisant preuve de gros bon sens, tous en sortiraient gagnants », déclare-t-elle.


Caroline Desbiens a fait rayonner la culture québécoise en France et en Suisse avec ses chansons, elle souhaite que les Québécois apprécient et affichent davantage leur distinction avec autant de confiance que nous en prêtent nos vieux pays cousins. « Notre caractère distinct est une force socio-économique incomparable ! Il est temps qu’on redonne au Québec, la fierté et le caractère unique de son histoire, la force et la confiance en ses capacités économiques et en ses valeurs ! Il est temps que le Québec reprenne sa valeur sur la planète ! »


Par la même occasion, nous vous présentons son équipe composée de


[caption id="attachment_69741" align="aligncenter" width="1024"]

equipe Caroline

De gauche à droite[/caption]


Sébastien Dufour, directeur des bureaux de circonscription et adjoint parlementaire ;


Denise Soulard, adjointe de circonscription pour le secteur de Charlevoix ;


Valérie Mercier, attachée politique et adjointe administrative au bureau de circonscription de Sainte-Anne-de-Beaupré;


Sébastien Aubry, conseiller politique et attaché de presse.


 


 

Partager
Lien copié avec succès

Le Festif de Baie-St-Paul