Le festif de BSP 2024

Personnalités du jour, Chroniques

Personnalité du jour | Pascal Harvey

Charlevoix

Mar. 2 avril 2024 3 minutes

Par André Magny

Pascal Harvey
Pascal Harvey est à la tête du Réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités et des Centres d’aide aux entreprises depuis 2021.
Crédit : Pascal Rhatté
Pascal Harvey

Pascal Harvey : un président Charlevoisien au service des communautés québécoises

À la tête depuis trois ans de la Société d’aide au développement des collectivités et des Centres d’aide aux entreprises (SADC-CAE) et avec en poche son tout nouveau titre de président- directeur général, Pascal Harvey carbure au développement régional, aux humains qui peuplent les régions et à des passions comme le baseball !

Né d’un père charlevoisien et d’une mère saguenéenne, Pascal Harvey, tout comme les trois autres membres de sa fratrie, sera élevé au pied du St-Laurent.

À côtoyer depuis plus de 20 ans le monde des entrepreneurs dans les régions, c’est sûr que Pascal Harvey a dû déjà avoir, au départ de sa vie professionnelle, une entreprise. Eh bien non ! C’est plutôt le monde des communications qui l’attire. Il a même fait partie du cabinet de l’ancien ministre du Revenu national et de la Justice au Canada, Martin Cauchon, un autre Charlevoisien.

Puis au début du XXIe siècle, il commence à fréquenter le monde du développement économique régional en devenant agent de développement de la SADC de Charlevoix, avant de devenir le directeur général du volet charlevoisien en 2006. C’est là qu’il va apprendre à connaître « les vrais entrepreneurs », comme il le dit en entrevue.

Pascal Harvey 2
Outre son amour pour le développement des régions, le Charlevoisien Pascal Harvey a aussi la passion du baseball !
Crédit : gracieuseté de Pascal Harvey
Pascal Harvey 2

« J’aime les ruralités du Québec ! »

Cette exclamation de Pascal Harvey cadre bien avec les aspirations du nouveau PDG du Réseau. Depuis plus de 40 ans, le Réseau des SADC-CAE compte 67 antennes à travers le Québec dans des zones essentiellement rurales. C’est donc dire que des villes comme Québec et Montréal n’en font pas partie. (photo 1)

Financée par le gouvernement canadien, à chaque année, les SADC-CAE aident, au moyen de prêts ou de services, environ 1 000 petites entreprises, voire des municipalités. Pascal Harvey explique qu’en moyenne « les prêts sont de l’ordre de 65 000 $ et peuvent même être proposés à des organismes sans but lucratif. » Quant aux services donnés par les SADC, ils vont du démarrage d’entreprise, en commençant par la nécessité d’un plan d’affaires ou d’un plan de projet prévisionnel, jusqu’aux étapes subséquentes menant au développement de l’entreprise ou du projet. Cette aide est fournie par 300 professionnels rémunérés par le Réseau des SADC-CAE ainsi que quelque 600 bénévoles souvent issus du monde entrepreneurial.

Outre les régions, les femmes entrepreneures, les jeunes et les communautés autochtones intéressent notamment l’agence du gouvernement canadien. Quant à Charlevoix, Pascal Harvey mentionne que ce sont souvent des projets issus du monde de l’agro-tourisme, de la culture ou du monde des loisirs qui frappent à la porte de son organisme.

Du terrain de l’entrepreneuriat au losange des Expos

Pas question de laisser filer Pascal Harvey sans lui parler de sa passion pour nos anciennes amours, les Expos de Montréal !

Un brin nostalgique des Claude Raymond, Gary Carter, Pedro Martinez, Moises Alou et Cie, celui qui aime aussi écrire participe depuis plusieurs années à l’Expo Fest, mis sur pied par Perry Giannias, un adepte inconditionnel des Expos. Le prochain Expo Fest aura lieu le 20 avril à Laval. L’événement, qui invite à chaque année d’anciens joueurs des Expos, est aussi organisé avec le soutien de l’Hôpital pour enfants de Montréal. Expo Fest vise à amasser des fonds pour la recherche sur le gliome pontin intrinsèque diffus, qui attaque des enfants dont l’espérance de vie est inférieure à 12 mois en raison de la maladie. Il s’agit, la plupart du temps, d’une tumeur au cerveau inopérable. Le gala vise également à soutenir le Pavillon Kat Demes de l’Hôpital de Montréal pour enfants, qui hébergera des familles d’enfants malades en soins de longue durée.

Pascal Harvey écrira un article dans un magazine spécial qui sera publié pour l’occasion et qui soulignera la saison exceptionnelle des Expos en 1994… oui, oui, l’année où Youppi! a perdu son sourire à cause de la grève des joueurs de baseball, au moment où les Expos dominaient le baseball majeur. (photo2 )

Et si non seulement son travail comme président-directeur général de la SADC-CAE n’était pas assez prenant, Pascal Harvey trouve aussi le temps d’écrire trois textes par semaine pour Passion MLB, un site web francophone dédié au baseball majeur. Bon, allez, merci M. Harvey… bonsoir, il… est parti!

Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Rouler dans le temps en exclusivité