RECRUTREMENT Groupe LEBEL

Souhaitons la bienvenue en Charlevoix à Louis-André Jalbert

22 nov. 2021 4 minutes 482 vues

Souhaitons la bienvenue en Charlevoix à Louis-André Jalbert

Photo Crédit: fm1047.ca


Le nouveau directeur de l’information de CIHO FM Charlevoix est entré en fonction le 15 novembre 2021 et a commencé sa nouvelle mission du bon pied, impressionnant et piquant la curiosité de nombre de Charlevoisien(ne)s. N’ayant que 25 ans, il semble déjà avoir trouvé sa voie dans le domaine des communications, plus particulièrement celui de la radio-communautaire, malgré qu’il a touché à plusieurs autres secteurs avant cette dernière. Voici le portrait exceptionnel de Louis-André Jalbert.



Né en 1997 dans la région de Gatineau en Outaouais, il est le dernier d’une famille de trois enfants et considère vivre une enfance tranquille. Louis-André est doué à l’école et reçoit beaucoup de soutien de ses parents. Il s’intéresse aussi énormément aux sports, spécifiquement au hockey et jouait pour l’équipe L’Intrépide de Gatineau. Adolescent, il se perfectionna dans son sport préféré, ce qui l’amena à remporter de nombreux honneurs, comme le Joueur RDS à seulement 17 ans.


Crédit: RDS.ca

Après plusieurs années à se livrer à ce sport, le jeune homme décide de continuer à découvrir son potentiel en se lançant dans le monde de la musique. Il apprend à jouer de la guitare en même temps de suivre un parcours collégial. Il forme un groupe de musique qui se nomme « Maggie’s March » avec son grand ami Tristan Guay, et rapidement, ils réussissent à se faire connaître. Ensemble, ils faisaient les premières d’artistes très réputés, tels que Les Bébés, Philippe Brach et plusieurs autres. En très peu de temps, leur groupe de musique était invité aux festivals musicaux et faisait l’objet de nombreuses entrevues menées par Radio Canada et TVA Nouvelles, par ailleurs. C’est ainsi que Louis-André Jalbert se voit introduit pour la première fois à l’envers du décor, c’est-à-dire au journalisme.



Sentant que sa carrière musicale prenait de plus en plus d’ampleur, tout en étant étudiant au cégep, il prend la décision de s’allouer un moment de réflexion pour se demander ce qu’il désirait réellement faire comme carrière. Étant une personne aux multiples habiletés et possédant déjà une foule de contacts, ce n’est pas les opportunités qui manquent. Le jeune homme décide donc de partir faire le tour de l’Europe pendant trois mois avec son frère aîné, avec qui il partage l’amour du hockey, qui avait affaire sur le continent transatlantique en raison de sa carrière sportive. Louis-André Jalbert en profite alors pour découvrir le monde et ses propres ambitions.



De retour de son périple, il s’inscrit dans un programme de radio-diffusion à Ottawa sans vraiment savoir à quoi s’attendre. C’est à ce moment qu’il se découvre une autre passion, celle de pouvoir échanger avec des gens à travers l’art de la radio. Lorsqu’il termine sa formation, il réussit à décrocher un stage d’été à la radio NRJ Rimouski, un emploi qu’il adore. Un peu plus tard, l’évènement mondial de la pandémie survient, ce qui empêche le nouveau journaliste de se déplacer dans la région de Rimouski, qui est alors bloquée durant cette période. Un peu bousculé, Louis-André doit trouver une solution. Heureusement, la radio-communautaire CHGA FM de Maniwaki lance un appel au jeune homme de Gatineau, car elle est à la recherche d’un journaliste dynamique qui puisse combler leur poste vacant. Louis-André Jalbert se fait engager en 2020 par l’entreprise régionale et une fois de plus, il doit prendre de l’expérience très rapidement. Effectivement, le chroniqueur se retrouve au milieu d’un énorme dossier seulement une semaine après son arrivée à la radio de CHGA FM. Il s’agissait du conflit dans la réserve faunique La Vérendrye qu’il a su couvrir avec éloquence et justesse. Pendant ce temps, Louis-André créa d’importants contacts; il entretient notamment une bonne relation avec la Ministre Responsable des Affaires Autochtones. Ce fut pour lui une expérience très enrichissante.



À la fin de son contrat avec la radio locale de Maniwaki, Louis-André Jalbert prévoit, avec sa copine, ses vacances estivales dans la ville natale de sa famille, la Gaspésie. C’est au même moment qu’il entre en contact avec notre superbe radio-communautaire, CIHO FM Charlevoix, qui est à la recherche d’une personne expérimentée pour se joindre à leur équipe. Louis-André n’était jamais passé par notre magnifique région, alors il décide de s’y arrêter un jour ou deux, à mi-chemin vers la Gaspésie. Il tombe (évidemment!) en amour avec les lieux et reçoit quelques jours plus tard la confirmation de son nouveau poste à CIHO, celui de directeur de l’information. Pas mal pour un jeune chroniqueur de 25 ans!



Cela fait maintenant une semaine que Louis-André Jalbert est entré en fonction à la radio-communautaire de Charlevoix et il affirme être heureux de joindre une si belle équipe. Les valeurs implantées à CIHO FM sont semblables à celles de Louis-André: il fait partie d’une troupe curieuse, vaillante et jeune d’esprit ce qui lui permet de s’ajuster facilement à son nouvel environnement. Il habite maintenant dans la ville de Clermont, près de ses racines, l’aréna de la municipalité! Souhaitons-lui la bienvenue dans notre belle région et une bonne continuité!



Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL