Pharmacie Jean Coutu
COVID

Trouver chaussure à son pied avec Patrick Bouchard

19 févr. 20213 minutes

Trouver chaussure à son pied avec Patrick Bouchard

Il y a quelques temps nous vous avons présenté Patrick Gervais, orthésiste et travailleur humanitaire. Il nous avait dit que ça marchait mieux avec 2 Pat. Hé bien, nous avons trouvé la deuxième patte de l'entreprise Orthèse Go, il s'agit de Patrick Bouchard.

pg6

Avec un père originaire de Ville La Baie au Saguenay, il a cependant grandi dans la ville de Québec. Son père était enseignant de géographie et sa mère était secrétaire au gouvernement. Il a fait une partie de ses études primaires et secondaires dans Portneuf, à Neuville et à Donnacona pour finalement terminer au Petit Séminaire de Québec. Il s'est inscrit au Cégep Garneau mais il était un véritable étudiant ce qui veut dire qu'il était très impliqué dans les associations étudiantes et dans les activités parascolaires et que ses cours passaient en deuxième. Il a cependant une passion, que je partage avec lui. Il était un joueur de Donjons et Dragons, jeu qu'il continue de pratiquer en ligne aujourd'hui. Cela lui a permis d'apprendre l'anglais en autodidacte et de devenir pas mal bon en informatique. Cette habileté lui a permis de travailler dans le magasin Apple des Galeries de la Capitale. Il pratiquait aussi le vélo de montagne pour se tenir en forme. Il a débuté des études en archéologie mais ne les pas terminées. C'est à ce moment que sa conjointe a obtenu un poste à la délégation du Québec à Paris. Cette affectation a duré 5 ans. Pendant ces années, il est consultant en informatique pour l'OCDE, un organisme économique international.  C'était les années où internet se déployait en France qui accusait un peu de retard à ce niveau. Un premier enfant est arrivé en 2004 et un retour au Québec où Patrick est retourné travailler en informatique chez Micrologic jusqu'en 2011. Il a aussi travaillé 4 ans au magasin de disque HMV aux Galeries de la Capitale, ce qui fait de lui un connaisseur de musique populaire.

À 35 ans, il est retourné aux études. Après consultation d'un orienteur professionnel , il a vécu ce qu'il décrit comme une épiphanie. La profession d'orthésiste semble exister pour qu'il la pratique, car elle correspond à ses goûts et habiletés. Il a obtenu une bourse dès la première année en raison de ses notes très élevées. Il était totalement sur ses marques.

pb2

Il a obtenu un emploi dans un premier laboratoire de fabrication d'orthèses puis un deuxième où il a rencontré Patrick Gervais. Les deux étaient pleins d'énergie et d'idées assez intenses pour qu'ils décident de fonder Orthèse Go. Ils ont travaillé pour avoir un logo dynamique et tendances pour bien marquer leur sens de l'innovation allié à un service à la clientèle chaleureux et professionnel. Orthèse Go est né autour d'un  bière.

pg3

Nos 2 compères ont fait de la formation en lancement d'entreprise et préparé leur plan d'affaire.  Un ami a cru en eux et a investi 5000 $ pour les aider à démarrer. Ils ont débuté leurs activités chez un ami pour fabriquer les orthèses pour ensuite s'installer dans un magasin d'appareil orthopédiques. Avec le temps, 2 points de service se sont implantés à Québec, puis La Malbaie, Baie-Saint-Paul, Les Escoumins et Baie-Comeau en partenariat avec des commerces locaux. Il se spécialisent dans les orthèses (corrige une posture ou oriente un membre) et les aides à la vie quotidienne (marchettes, cannes, accessoires etc.). 80% de leurs activités concerne les orthèses plantaires suivi par les chaussures orthopédiques.

pb3

L'entreprise se distingue par la chaleur humaine et la passion de ses propriétaire. Si parfois le domaine de l'orthèse peut être conservateur et un peu froid, ce n'est pas du tout ce qui caractérise les 2 Pat. Dans Charlevoix, ils sont à La Zone du Centre commercial le Village et À la pointe des pieds, chez Monica Perron à Clermont.

Partager
Lien copié avec succés