Caroline Desbiens pour St-Jean-Baptiste

Vincent Dufour, bâtisseur, monteur de lignes, conseiller municipal

6 juin 2022 3 minutes 580 vues

Vincent Dufour, bâtisseur, monteur de lignes, conseiller municipal

La famille Dufour de Port-aux-Quilles et de la Rivière Noire de Saint-Siméon est assez connue dans la région. Ainsi, Vincent Dufour est le cousin de d’Yvan Dufour ancien propriétaire de Dufour GM et de son frère Richard. Comme il habitait la Rivière Noire, Vincent Dujour a commencé à travailler au magasin Brouillard de 17 à 20 ans pour ensuite naviguer sur les bateaux pendant 2 ans. Comme beaucoup d’autres Charlevoisiens, il a contribué à la construction du réseau électrique québécois, un des plus importants du monde. Pendant 11 ans, il œuvre au développement du nord du Québec. Il a épousé Nicole Matte, originaire de Donnacona. En 1973, il est fatigué de voyager toutes les fins de semaine alors qu’il travaille dans la région de Montréal. Il s’installe à Saint-Eustache au nord de la métropole. Il y est resté jusqu’en 1997. Il essaie de travailler chez GM à Sainte-Thérèse, mais au bout de 2 semaines, il est de retour sur les fardiers et la machinerie lourde. Pendant 5 ans, il fait de l’excavation dans la ville de Laval et retourne sur les lignes en 1979. Il est chargé de déplacer la machinerie d’un chantier à l’autre dans le trafic de Montréal, c’est donc un homme très patient. Em 1988, il joint l’équipe d’ARNO électrique et il peut utiliser ses cartes de grutier, un métier particulier et très recherché. Il termine sa carrière en 1997.


Sa fille qui est née en 1973 est une jeune adulte à cette époque et il décide de revenir s’installer à Saint-Siméon, car son père est malade et a besoin d’aide. Tout ce temps, son épouse Nicole qui avait commencé sa carrière d’enseignante au primaire à Saint-Siméon a continué de le faire dans la région de Montréal. Sa fille a épousé le directeur de la caisse populaire locale et est bien installée. Il a encore des amis dans Charlevoix et le retour se passe bien. Il retape une maison de 1992 à 1997 avant de venir s’installer possiblement de façon définitive. Il est rapidement happé par la politique locale avec ses expériences intéressantes. Il devient conseiller municipal sous la gouverne du maire Pierre Asselin. Il s’est occupé beaucoup du dossier des inondations à Port-au-Persil pour la remise en état du site. Il était aussi intéressé à ce qui se passait au garage municipal et il faisait bénéficier les employés de ses expériences professionnelles. Il est aussi représentant de Saint-Siméon à la MRC, car le maire Sylvain Tremblay occupe le poste de préfet. Il siège également pendant 3 ans au CA de la SADC.



Il a fréquenté la Floride avec son épouse pendant 2 ans et en 2012 il est atteint d’un cancer qui l’a rendu très malade. Il s’en est sortir et depuis 10 ans la santé est de retour. Finalement en 2021, ses sœurs et ses frères sont bien installés et il ressent l’appel de son milieu de vie pendant 25 ans, de plus un petit-enfant a fait son arrivée dans la famille. La pandémie bouleverse aussi bien des certitudes. Il vend sa maison de Saint-Siméon en profitant d’un marché favorable et ils achètent un condo à Sainte-Thérèse.


Vincent Dufour a eu une vie bien remplie entre ville et campagne, entre famille d’origine et progéniture. Il a contribué à son patelin natal en étant actif et en partageant son savoir et sûrement aussi sa sagesse. Il aurait pu rester en ville et oublier Charlevoix, mais il ne l’a pas fait et ne le fait toujours pas, car il fréquente MonCharlevoix.net.



Par Claude Harvey, arrière-petit-fils de Flavien Harvey (Pepère) de Saint-Siméon

Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL