MRC Bandeau SKI 2024 970 x 250 V4

Souvenirs

Chronique historique | Une photo une histoire

La Malbaie, Charlevoix, Pointe-au-Pic

Dim. 16 avril 2023 1 minute

Chronique historique | Une photo une histoire
Chronique historique | Une photo une histoire

Une grève ouvrière pendant la construction du deuxième Manoir Richelieu en mars 1929


Le 12 septembre 1928, soit à peine 6 jours après la fermeture pour l’hiver, le premier Manoir Richelieu tout en bois est la proie des flammes. Le 15 juin 1929, le nouvel édifice construit selon les plans de l’architecte John S. Archibald est officiellement inauguré avec grande pompe. 



Ce qui impressionne aujourd’hui, selon les standards actuels, c’est l’extrême rapidité des travaux : à peine 9 mois! La Canada Steamship Lines planchait déjà sur la construction d’un nouvel hôtel à quelque distance du terrain de golf érigé en 1925. L’incendie va accélérer le projet. Pour le concrétiser, plus de 800 employés ont travaillé jours et nuits pour arriver à temps. Un travail herculéen.


Faut-il se surprendre qu’une courte grève se soit produite lors des travaux? Non. Le 6 mars 1929, 800 employés tombent en grève, sauf les plâtriers et les plombiers. La revendication principale vise en particulier à faire passer le salaire des journaliers de 0,30$ à 0,40$. Finalement, la compagnie Wilde et Brydon décide le lendemain, le 7 mars 1929, d’accéder aux demandes des salariés pour éviter de ralentir les travaux de construction. 


Sur cette photographie, on retrouve des grévistes lors d’une assemblée générale.


Par Christian Harvey


Historien


Société d’histoire de Charlevoix

Partager

Lien copié avec succès

Desjardins Subaru oct 2023