MRC Bandeau SKI 2024 970 x 250 V4

Souvenirs

Chronique historique | Une photo une histoire

Charlevoix

Dim. 7 mai 2023 1 minute

Chronique historique | Une photo une histoire
Chronique historique | Une photo une histoire

L’élection fédérale de 1904 de Rodolphe Forget



Rodolphe Forget pose sa candidature officielle sous la bannière conservatrice dans Charlevoix le 16 octobre 1904. La victoire est loin d’être assurée pour lui. Son adversaire, le libéral Charles Angers, occupe la fonction de député de Charlevoix depuis l’élection partielle survenue en 1896. Il est réélu en 1896 et en 1900. Le Parti libéral répète que son parti a grandement aidé le comté avec l’aménagement, en 1903, d’un tronçon ferroviaire entre la ligne du Grand Tronc et le quai de Rivière-Ouelle. De là, un traversier relie depuis 1880 la rive Sud au secteur de Pointe-au-Pic dans Charlevoix. Le service n’est pas offert à l’année, mais permet de relier Charlevoix à tout le réseau de chemin de fer continental.


La campagne sera axée pour Rodolphe Forget sur sa promesse de construire un lien ferroviaire avec Saint-Joachim. Ses adversaires parlent alors d’un « chemin de fer dans la lune ». Finalement, à l’élection du 3 novembre 1904, Rodolphe Forget obtient une victoire à l’arraché avec 1 684 (51,26 %) et Charles Angers 1 601 (48,74 %), soit moins de 85 voix d’avance. Le Parti libéral rase le Québec en faisant élire 55 députés contre 11 conservateurs, dont Rodolphe Forget.


Réalisée au crayon, à partir d’une photographie, cette affiche électorale avait été remise à la communauté des Frères Maristes de Baie-Saint-Paul. Elle est aujourd’hui conservée dans les archives de la Société d’histoire de Charlevoix.


Par Christian Harvey
Historien | Société d’histoire de Charlevoi

Partager

Lien copié avec succès

MRC Bandeau SKI 2024 970 x 250 V4