Josette McNicoll septembre

Las Vegas mollo; Claude Harvey au Nevada

2 févr. 2022 3 minutes 517 vues

Las Vegas mollo; Claude Harvey au Nevada

Je viens de marcher 13 630 pas, c’est un peu plus que mes marches habituelles de 3000 pas. J’ai parcouru la ‘’Strip’’ de Las Vegas de bout en bout avec tout son déferlement de tape à l’œil typiquement américain. Étant un ancien dirigeant de casino je me sens quand même un peu dans mon élément. J’avais des aéroplan à dépenser et comme ma patronne de l’agence de voyages Prodestinations et des membres de l’équipe accompagnent un groupe de congressistes de Rimouski et leurs épouses, j’ai décidé de venir dans la ville du jeu pour une deuxième fois.


Hotel Flamingo

Notre hôtel le Flamingo est très occupé, il y a beaucoup de monde et d’animation et comme les chambres sont rénovées on est y très confortable. De plus à mon deuxième pitonnage de machine à sous j’ai gagné 100$ ce qui part bien un séjour. Après une nuit de sommeil où que je sois dans le monde je me lève toujours à 4h du matin, mes journées sont plutôt longues. Aujourd’hui dans notre périple piétonnier je me suis rendu compte que c’est très mollo à Vegas, il n’y a pas foule. Les restaurants ici ont été fermés seulement 12 semaines et ils sont réouverts à pleine capacité. Plusieurs petits casinos secondaires qui avaient été fermé en 2020 n’ont toujours pas réouvert et ne réouvriront probablement plus jamais. Les différentes statues et effets visuels se laissent contempler sans la cohue habituelle. Les prix semblent avoir monté en flèche signe que l’inflation rattrape aussi les Américains, il faut s’éloigner un peu des grands casinos pour payer sa bière moins que 10$. Mon chauffeur de taxi serbe Goran, qui a reconnu mon accent canadien-français m’a parlé des camions d’Ottawa dont les exploits sont connus jusqu’au Nevada. Quand vous lirez ces lignes j’aurai visité Freemont Street, le vieux Vegas. Si c’est tranquille sur la Strip, je n’ose pas imaginer l’ambiance de ces casinos de moindre renommée. Il y a des spectacles à profusion, semble-t-il, des Chippendales ou Cirque du Soleil en passant par la Drag Queen Race de Ru Paul. Il y aussi beaucoup de spectacles ‘’hommage’’ aux Bee Gees ou à Prince par exemple. Les masques sont la norme et elle est suivie sans exception même pas les itinérants qui dorment sur le trottoir avec leurs masques. Le lavage de main est automatique, quant au statut de vaccination j’ai pas osé le demander à personne, mais le seul passeport dans les parages est celui du Canada que je traîne dans ma poche. J'ai visité brièvement pour la première fois Fremont street ou le vieux Vegas où on retrouve des casinos établis dans les années 50 et qui sont moins prestigieux. Pour attirer les touristes, ils ont misé sur la lumière. C'est impressionnant mais je n'aimerais pas recevoir leur compte d'électricité.





Mercredi, j’ai réservé un vol pour Los Angeles aller-retour dans la même journée pour 120$. Je m’en vais à Hollywood pour voir le walk of fame et les lieux mythiques du Sunset Boulevard que je connais trop bien par mes lectures des biographies des vedettes du rock, car ce quartier est le point de départ de nombreuses carrières internationales, mais aussi d’une débauche de drogues et d’alcool et même de fin de vie pour un bon nombre. Samedi dans un autre texte, je vous raconterai mon épopée.


D’ici là, si l’envie vous prend de venir faire un tour à Vegas, après 2 visites je suis votre homme pour vous organiser ça, car les tarifs aériens et les chambres d’hôtel sont à tarif mollo, car on veut repartir la machine. Pas besoin de rester 7 jours, une escapade de 3-4 jours à Las Vegas est suffisante et abordable.


Succursale Charlevoix 418-324-9642
Partager
Lien copié avec succès

LA VUE no. 1