Desjardins Subaru oct 2023

Gens de Chez Nous, Science

Correspondance | Quelques mots depuis le désert glacial sur le Lac Untersee

Partout dans le monde

Mar. 28 novembre 2023 2 minutes

Par Daniel Fillion

Daniel Fillion20231120 01
Daniel Fillion20231120 01

Cher André,

Je t'écris en ce matin de novembre à partir de notre camp sur le lac Untersee, en Antarctique de l'Est. Je suis parti depuis déjà plus d'un mois, mais quelques délais dû à des tempêtes ont ralenti notre arrivée sur le lac. Nous sommes enfin arrivés le 2 novembre. Après 4 jours à monter notre camp, directement sur la surface glacée du lac, qui consiste essentiellement en 9 tentes de grade polaire montées sur des bases en plywood, une terrible tempête menée par des vents de 160 km/h s'est produite. Plusieurs tentes ont été sérieusement endommagées, d'autres ont été mises à terre pour les préserver.

Les jours suivants ont été pas mal plus cléments, avec des journées ensoleillées, aucun vent et des températures très confortables. Après avoir reconstruit nos tentes, nous avons installé notre laboratoire et mis en place notre équipement d'échantillonnage. Les missions en régions polaires extrêmes ne sont pas seulement rigoureuses pour la science ; elles nécessitent une résilience mentale et une bonne dose de patience. Céder à la panique n'est définitivement pas une option dans ce désert glacé, à 120km de la base la plus proche.

Daniel Fillion20231120 03
Daniel Fillion20231120 03
Daniel Fillion20231120 04
Daniel Fillion20231120 04

70% de mes objectifs scientifiques sont maintenant remplis. J'ai pu collecter plusieurs échantillons d'eau le long des 100 mètres de profondeur du lac et remplir plusieurs bouteilles qui serviront pour diverses analyses à Rimouski. Aussi, des expériences d'incubation avec des traceurs ont été relâchées dans le lac et dureront toute l'année. De plus, j'ai déjà réussi à analyser certaines molécules directement sur le terrain, dans notre tente-laboratoire, ce qui permet d'obtenir des résultats hyper représentatifs et qui ne risquent pas d'être altérés par le transport vers Rimouski. L'ammonium, le sulfure d'hydrogène et le phosphate ont été quantifiés au mètre près, ce qui me permettra de comprendre les cycles biogéochimiques du lac Untersee. Rappelons que je suis ici avec André Pellerin pour étudier la chimie de ce lac représentatif de la Terre primitive.

Maintenant, pour les 3 semaines restant, nous planifions échantillonner les sédiments dans le fond du lac, du pergélisol dans les montagnes Gruber qui nous entourent et épauler nos collègues ici. Certains plongerons dans le lac bientôt et ceci nécessite une logistique précise.

Tout se passe bien et je suis conscient de la chance incroyable que j'ai de pouvoir étudier un site aussi unique et préservé.

Je te transmets quelques photos (crédit: Daniel Fillion).

Au plaisir,

Daniel

Daniel Fillion20231120 02
Daniel Fillion20231120 02
Daniel Fillion20231120 05
Daniel Fillion20231120 05
Daniel Fillion20231120 06
Daniel Fillion20231120 06
Daniel Fillion20231120 07
Daniel Fillion20231120 07
Daniel Fillion20231120 08
Daniel Fillion20231120 08
Daniel Fillion20231120 09
Daniel Fillion20231120 09

Partager

Lien copié avec succès

25500 abonnés 2024