Josette McNicoll 4

La Noyée a mangé sa galette au Bras d'Apic

8 mars 2022 4 minutes 644 vues

La Noyée a mangé sa galette au Bras d'Apic

La grotte de la fée et la grotte de la moufette


IL y a des grottes de la fée à peu près partout au Québec.Il semble que cette dernière se déplace dans ces nombreuses succursales pour garder l’accès aux jeunes enfants explorateurs qui voudraient s’enfoncer un peu trop loin dans la grotte. La nôtre est située dans le Cap Blanc à Pointe-au-Pic. Elle est accessible à tous les grimpeurs et même visible du stationnement du Café de la Gare. Elle fait environ 30 pieds de profondeur. Selon la légende, au fond il y aurait une crevasse au-delà de laquelle il y aurait un monde de mystère, mais il faut d’abord passer au bureau de la fée. Le problème c’est que personne ne l’a jamais vu. Un peu plus haut dans le cap il y aurait la grotte du serpent. Malgré nos recherches nous ne l’avons jamais trouvé. Par contre, la grotte de la moufette est bien réelle, située à 200 pieds de la grotte de la fée dans un petit boisé, il s’agit d’une grotte souterraine ou un enfant pouvait se glisser. Heureusement, on n’y a jamais rencontré de moufette. Y a-t-il d’autres grottes dans Charlevoix ? Parlez-nous-en dans les commentaires.


La Cap aux diables


Situé près de Baie-Saint-Paul et très d’actualité ces jours-ci comme futur port d’accueil de la traverse de L’Île-aux-Coudres. À leur place, je ferais attention, car il semble que l’endroit tire son nom des réunions que faisait le diable avec ses disciples à cet endroit.


La Baleine


Il s’agit d’une falaise rocheuse située à Cap-à-l’Aigle, que l’on voit très bien de la baie de La Malbaie. Rien de trop ésotérique puisque le nom vient d’un événement où une baleine s’était échouée à cet endroit.


La Galette


Tout le monde connaît le p’tit parc de la galette qui relie Saint-Urbain à Boileau au Saguenay en passant par le Parc des Grands Jardins. Autrefois il fallait s’inscrire aux barrières d’entrée et de sortie quand on empruntait cette route tant elle était réputée dangereuse.



L'Acropole des Draveurs


Les draveurs étaient des ouvriers qui s'occupaient de diriger le flottage du bois dans la descente d'une rivière, au moment des crues liées à la fonte des neiges ou à la suite de l'ouverture des vannes de barrages, spécialement construites pour accumuler des réserves d'eau visant à faciliter la drave en période d'étiage. Ce métier dangereux exaltait la fierté des hommes pour qui cette périlleuse activité marquait la fin d'un long hiver passé à bûcher en forêt. Le mot draveur nous vient de l'anglais to drive: poussé par le vent. (CDEACF)



La Noyée


 


Ce mont, situé dans la région de Charlevoix, est en fait constitué de trois montagnes dont la disposition nous laisse voir un corps de femme étendu sur le dos, comme si elle était couchée sur un lac, à demi submerger, sa longue chevelure flottante sur les eaux. Cette image s'est imposée d'elle-même dans ce pays montagneux couvert de forêts. (CDEACF)



Kamouraska L’Islet


Nos voisins d’en face ont aussi leur appellation originale, en voici quelques-unes :


L’université du bras d’Apic :


Le Bras d’Apic est un hameau situé sur le chemin de fer du tronçon Monk près de Saint-Cyrille de Lessard dans la MRC de L’Islet. Qui a eu l’idée d’y inventer une université, on ne sait pas trop. Mais l’expression est très répandue un peu pour tourner en dérision la désertification humaine de ce lieu.



Bretagne :


Toujours sur le même tronçon Monk, Bretagne est similaire à Bras d’Apic. Un ou deux bâtiments constitue le centre-ville de cette province française sur la route du lac de l’Est et de la frontière américaine. Si jamais vous la traversez vous ne trouverez que de la forêt pendant des centaines de kilomètres dans l’état du Maine.



La Côte des Chats et la Côte des Matous :


Deux appellations semblables, mais qui ont des origines différentes. Nous voyons la Côte des Chats de notre rive en raison des pistes de ski qui font des cicatrices dans la montagne. L’origine du nom semble inconnue. Tandis que notre côte charlevoisienne a été nommée à cause d’un vieux pervers qui lorgnait les minettes, d’où le nom de Matou.


Côte des Matous

Côte des Chats
Partager
Lien copié avec succès

RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul