Tchin-tchin! Bientôt sur MC

Chroniques, Saviez vous que!

Saviez-vous que! | Comté de Northumberland

Charlevoix

Mer. 6 décembre 2023 1 minute

Par Christian Harvey

Charlevoix vers 1800 par JP Lapointe
Vision de Charlevoix vers 1800 (point de vue du mont Le Dôme)
Par Jean-Pierre Lapointe
Charlevoix vers 1800 par JP Lapointe

Le comté de Northumberland (1792-1830)

L’Acte constitutionnel de 1791 accorde au Bas-Canada (nom du Québec d’alors) un régime parlementaire comprenant notamment une Chambre d’assemblée formée d’élus. Un événement qui fait du Québec l’une des plus anciennes démocraties – et probablement l’une des plus stables - dans le monde.

À cette époque, soit de 1792 à 1830, la circonscription électorale de Charlevoix se fait connaître sous le nom de Northumberland. Nommé en référence au comté situé dans l’extrême-nord de l’Angleterre, cette désignation ne surprend guère à une époque où l’on nomme encore parfois le secteur comme la « Terre du Nord ».

Fait surprenant aujourd’hui, de 1792 à 1838, chaque comté comme Northumberland fait élire deux députés à la Chambre d’Assemblée. En voici la liste :
Joseph Dufour (1792-1796) | Pierre Bédard (1792-1808) | James Fisher (1796-1800) | Jean-Marie Poulin (1800-1809) | Auguste Caron (1808-1809) | Joseph Drapeau (1809-1810) | Thomas Lee (1809-1816) | Auguste Caron (1811-1814) | Étienne-Claude Lagueux (1814-1824) | Philippe Panet (1816-1824) | John Fraser (1824-1827) | Marc-Pascal De Sales Laterrière (1824-1832) | Étienne-Claude Lagueux (1827-1830) | Isidore Bédard (1830-1833)

Marc Pascal De Sales Laterriere V2
Le tableau de Théophile Hamel reproduit ici représente Marc-Pascal De Sales Laterrière.
Marc Pascal De Sales Laterriere V2

L’examen des travaux parlementaires permet d’affirmer un appui presque constant des députés de la région au Parti canadien (devenu par la suite patriote) exception faite du député James Fisher (1796-1800), votant la majorité du temps du côté gouvernement (bureaucrates), et Joseph-Isidore Bédard (1830-1833), appuyant tantôt les uns tantôt les autres. Qui sont ces représentants ? Ces députés sont issus pour la plupart des professions libérales (médecins, avocats), de la petite bourgeoisie d’affaires et des seigneurs mais aussi des cultivateurs. Ils proviennent et résident rarement dans le Charlevoix traditionnel, sauf Joseph Dufour (1792-1796), le seigneur de Les Éboulements Marc-Pascal De Sales Laterrière (1824-1830 ; 1830-1832), et le marchand de Baie-Saint-Paul, André Cimon (1832-1838). D’ailleurs, fait notable, le premier chef du Parti canadien, Pierre Bédard, représente le comté de Northumberland de 1792 à 1808. En 1806, il fonde le journal Le Canadien, l’organe officiel du parti. La population du comté prend donc l’habitude de se ranger derrière un candidat appuyant le Parti canadien puis patriote.

Partager

Lien copié avec succès

Desjardins Subaru oct 2023