25500 abonnés 2024

Chroniques, Saviez vous que!, Souvenirs

Saviez-vous que! | Laure Conan

Charlevoix

Mer. 7 février 2024 1 minute

Par Christian Harvey

Laure Conan
Laure Conan

Il y a 100 ans, décédait…
Laure Conan (1845-1924)

La première femme de lettre au Canada français

Le 6 juin 1924, à la suite d’une défaillance cardiaque, décède Laure Conan à l’âge de 79 ans. Née à La Malbaie le 9 janvier 1845, de son véritable nom Félicité Angers, Laure Conan s’impose comme une véritable écrivaine vivant de sa plume au 19e siècle et au début du 20e, une situation peu fréquente à cette époque. Elle est la première femme de lettres au Canada français. Son style d’écriture s’avère remarquable. Laure Conan aborde dans ses livres des thèmes variés, avec une approche psychologique, et retient une approche littéraire jusqu’alors peu courante. Elle obtient ainsi une grande réputation qui se maintient de nos jours.

Pierre tomale LC
Pierre tomale LC

Fille d’Élie Angers et de Marie Perron, Laure Conan est la neuvième enfant de la famille. Elle porte le prénom de Félicité comme celui de sa grand-mère paternelle (Félicité Delisle). Son père, installé à La Malbaie depuis quelques années déjà, est cependant originaire de Neuville dans la région de Portneuf. Les parents de Laure Conan se sont mariés dans la paroisse des Éboulements dans Charlevoix (d’où provient la mère de Laure Conan) le 18 février 1828. Élie Angers et Marie Perron tiennent à ce que leurs enfants possèdent de l’instruction et souhaitent ainsi qu’ils poursuivent des études. Grâce à cela, Laure Conan s’imposera comme une femme instruite, ce qui est rare à son époque. Deux de ses frères deviennent des personnages importants à La Malbaie : Élie (fils) qui est notaire et Charles à titre d’avocat. Charles fait même de la politique durant sa carrière : il est élu député de la circonscription de Charlevoix au niveau fédéral durant de nombreuses années.

Elle repose au cimetière de La Malbaie.

Partager

Lien copié avec succès

MRC Bandeau SKI 2024 970 x 250 V4