Le festif de BSP 2024

Chroniques, Saviez vous que!, Souvenirs

Saviez-vous que! | Les Éboulements

Les Éboulements, St-Joseph-de-la-Rive, Charlevoix

Mer. 27 septembre 2023 1 minute

Par Christian Harvey

Pointe des Eboulements m shc
La photographie ancienne provient de la collection de la Société d’histoire de Charlevoix.
Pointe des Eboulements m shc
La photographie ancienne provient de la collection de la Société d’histoire de Charlevoix.

Le 5 février 1663, le territoire de la Nouvelle-France est frappé par un tremblement de terre d’une magnitude estimée aujourd’hui à 7,5 sur l’échelle de Richter. Dans les Relations de Jésuite du père Jérôme Lalemant, on note les effets prodigieux de ce séisme dans un secteur précis de la région:

« Vers la Baye dite de S. Paul, il y avoit une petite montagne sise sur le bord du fleuve, d’un quart de lieuë ou environ de tour [6 kilomètres carrés], laquelle s’est abysmée, et comme si elle n’eust fait que plonger, elle est ressortie du fond de l’eau pour se changer en islette, et faire d’un lieu tout bordé d’écueils, comme il estoit, un havre d’assurance contre toutes sortes de vents. »

Pointe des Eboulements aujourdhui m shc
Cette photo plus récente a été réalisée par Normand Perron.
Pointe des Eboulements aujourdhui m shc
Cette photo plus récente a été réalisée par Normand Perron.

La plupart des géologues et des historiens localisent depuis longtemps ce glissement de terrain majeur présenté par Jérôme Lalemant (« vers la Baye dite de S. Paul ») aux Éboulements, secteur justement nommé en référence aux effets du séisme. Cette appellation apparaît sur la carte de Deshaies de 1695 sous le nom les Éboulemens.

Mais où ce glissement de ce terrain a eu lieu plus précisément? Il s’agit en fait de la pointe des Éboulements, dans le secteur de Saint-Joseph-de-la-Rive, qui mène au quai du traversier vers l’Isle-aux-Coudres. Cette analyse a été confirmée depuis les années 1980 par Louise Quilliam et Michel Allard grâce à une étude de débris ensevelis dans le secteur analysés au carbone 14 et selon la technique de la dendrochronologie (i.e. étude de l’âge d’un arbre selon ses anneaux de croissance). Selon les deux chercheurs, la pointe des Éboulements constitue une langue de fluage créée à la suite d’un important glissement de terrain survenu à la suite du tremblement de terrain de 1663.

Les eboulement 2023
Saint-Joseph-de-la-Rive / Les Éboulements | Photo Jean-Pierre Lapointe
Les eboulement 2023
Saint-Joseph-de-la-Rive / Les Éboulements | Photo Jean-Pierre Lapointe

Partager

Lien copié avec succès

Bientôt Sports Motorisés avec André