Bientôt Sports Motorisés avec André

Chroniques, Saviez vous que!, Souvenirs

Saviez-vous que! | Les premiers contacts

Charlevoix

Mer. 10 avril 2024 1 minute

Par Christian Harvey

Grange Ouellet S
Grange Ouellet S

Présence autochtone dans Charlevoix, les premiers contacts

Premiers habitants du pays, les Autochtones possèdent une longue histoire sur le territoire désigné de nos jours sous le nom de Charlevoix. Sur cet espace territorial, allant de Petite-Rivière-Saint-François à Baie-Sainte-Catherine, leur passé se révèle désormais plus clairement, grâce à des recherches effectuées par des archéologues et des historiens.

Il faut retenir que du 12e au 15e siècle de notre ère, les Iroquoiens du Saint-Laurent fréquentent le secteur de façon saisonnière – surtout en période estivale – pour chasser des mammifères marins comme la baleine ou le béluga. Des fouilles archéologiques menées à la fin du 20e siècle, permettent d’identifier le site de Pointe aux Alouettes (à proximité de Baie-Sainte-Catherine) où des traces de l’occupation iroquoienne sont retrouvées, notamment des fragments de poterie et des pointes de projectiles. Bien d’autres vestiges de la culture matérielle des Iroquoiens sont aussi découverts sur ce site.

Saviez vous que Les premiers contacts archeologie
Saviez vous que Les premiers contacts archeologie

Parmi les premiers contacts entre Autochtones et Européens, il faut noter la présence des pêcheurs basques dans le secteur dès le 15e siècle. Un site archéologique nommé l’Échafaud aux Basques – situé de nos jours entre Saint-Siméon et Baie-Sainte-Catherine – témoigne de cette présence basque et révèle des traces de leur fréquentation du secteur pour effectuer la chasse à la baleine.

Lors de son passage au Canada en 1535, Jacques Cartier découvre notamment les villages iroquoiens de Stadaconé (Québec) et de Hochelaga (Montréal). À son arrivée au pays au début du 17e siècle, Samuel de Champlain constate la disparition du groupe dans la vallée du Saint-Laurent. Comment expliquer ce phénomène ? L’explication la plus plausible est un choc microbien : les Européens immunisés auraient emporté avec eux des microbes qui auraient décimé les Iroquoiens qui ne possédaient pas les anticorps nécessaires pour les combattre.

Partager

Lien copié avec succès

Desjardins Subaru oct 2023