Tchin-tchin! Bientôt sur MC

Chroniques, Saviez vous que!, Souvenirs

Saviez-vous que! | Marcel Guay

Charlevoix

Mer. 21 février 2024 1 minute

Par Christian Harvey

Marcel Guay
Marcel Guay

Marcel Guay et le journal Le Confident

On parle aujourd’hui beaucoup de l’avenir incertain de la presse écrite au Québec. Rappelons-nous du travail de Marcel Guay à titre de directeur du journal Le Confident qui été publié de 1960 à 1981 dans Charlevoix.

Né le 25 juillet 1929 à Giffard, Marcel Guay est fils de Pierre Guay, télégraphiste, et de Lydia Bélanger. Après avoir terminé un cours commercial à l’École supérieure de Saint-Fidèle (Limoilou), il occupe le poste de commis pour le Chemins de fers nationaux (CN), au carré Parent (situé tout près de l’actuelle Gare du Palais à Québec), puis à La Malbaie à titre d’assistant-gérant à la gare de La Malbaie. En 1959, il devient le correspondant régional pour le journal Le Soleil. Le 25 août 1960, à titre de directeur, il lance le journal Le Confident de Charlevoix, appelé à connaître une belle histoire. Il reçoit l’aide de sa femme, Lucienne Parisien, née à Hawkesbury, en Ontario.

Derniere edition en 1981
Derniere edition en 1981

Il s’agit d’un journal de grande qualité dont la lecture permet de mieux connaître la période de la Révolution tranquille telle que vécue dans Charlevoix. Une époque où l’économie traditionnelle (cabotage, fermes familiales, exploitation forestière) connaît une perte de vitesse et où les services (santé, éducation, tourisme) deviennent le secteur dominant. On parle beaucoup de concertation régionale et du rôle actif de l’État dans le développement économique et social.

Il s’agit d’une bimensuel publié le premier et le troisième mercredi de chaque mois, livré par la poste, sur abonnement. En 1965, le tirage est de 4 000 copies. Il passe à 7 000 en 1970 et redescend à 6 000 en 1975.

À partir de 1974, le journal fait face à la concurrence du Plein-Jour sur Charlevoix, un hebdomadaire avec un autre plan d’affaire basé sur la gratuité et une livraison directement aux résidences de la région. Comme nous l’indique la dernière édition datée du 17 mars 1981, Le Confident tente lui aussi une transition vers ce modèle. C’est trop peu trop tard. Le journal cesse ensuite ses activités.

Marcel Guay est décédé en 2000. Il aura joué un rôle majeur dans l’histoire de la presse régionale.

Partager

Lien copié avec succès

Le festif de BSP 2024