Desjardins Subaru oct 2023

Chroniques, Saviez vous que!, Souvenirs

Saviez-vous que! | Séminaire de Québec

Charlevoix

Mer. 28 février 2024 1 minute

Par Christian Harvey

Mgr de Laval S
Mgr de Laval S

Le Séminaire de Québec

Dans le secteur des Caps, on peut observer un Parc éolien, un projet réalisé sur les terres du Séminaire de Québec. Mais pourquoi cette institution possède-t-elle une propriété foncière aussi impressionnante, sise entre la route 175 (secteur Stoneham) et la rivière du Gouffre (secteur de Saint-Urbain), d’une superficie de 1 600 km2 (160 000 hectares), soit huit fois celle de l’île d’Orléans?

Créé en 1663 par Mgr François de Laval, le Séminaire de Québec a pour objectif de former des prêtres séculiers chargés d’occuper les cures dans les paroisses du Diocèse de Québec. Pour financer ses activités, l’institution fait l’acquisition sous le Régime français de plusieurs seigneuries dont celles de l’île Jésus (Laval), de l’île aux Coudres et de Beaupré. En plus de pouvoir compter sur divers revenus d’origine seigneuriale (cens et cens, droit de banalité, lods et ventes), le Séminaire de Québec verra directement avec l’aide d’engagés à l’exploitation des richesses forestières (comme à Baie-Saint-Paul) et halieutiques (comme les marsouins à l’île aux Coudres) présentes sur ces territoires.

En 1854, le régime seigneurial est aboli. Les propriétaires de seigneuries ne sont toutefois pas expropriés mais bien plutôt dédommagés. Les censitaires peuvent alors racheter leurs terres. Les terres domaniales, soit l’ensemble des terres non-concédées, deviennent dès lors la propriété directe, pleine et entière de l’ancien seigneur. Dans le cas précis de la seigneurie de Beaupré, toutes les terres impropres à l’agriculture situées dans l’arrière-pays continuent donc à être la propriété du Séminaire de Québec.

Le Séminaire de Québec possède et exploite encore aujourd’hui ce territoire qui lui permet de financer ses activités. Composé à 83% de terrains forestiers productifs accessibles, l’exploitation du bois occupe une place centrale avec un volume de 250 000 mètres3 coupé en 2007. Le projet de Parc éolien a été ajouté par la suite. La première phase du projet réalisé entre 2011 et 2013 comprend 126 turbines avec une capacité de 272 MW.

Ce legs impressionnant provient donc du régime seigneurial qui, plus de 170 ans plus tard, apporte encore ses bénéfices.

Partager

Lien copié avec succès

Rouler dans le temps en exclusivité