Rouler dans le temps en exclusivité

Chroniques, Souvenirs

Une photo | Une histoire

La Malbaie, Charlevoix, Pointe-au-Pic

Dim. 18 juin 2023 1 minute

Une photo | Une histoire
Une photo | Une histoire

Les bateaux blancs : le Richelieu


Avec l’été qui s’en vient, rappelons-nous de l’époque des « bateaux blancs » de la Canada Steamship Lines, au temps de la Croisière du Saguenay, avec ses étapes obligées aux quais de Pointe-au-Pic et de Saint-Siméon. Débutons par le plus somptueux de ces palais flottants : le Richelieu.

Construit en 1912 à Wilmington, au Delaware (États-Unis), le navire alors nommé le Narragansett devait à son origine desservir Long Island, à New York. Il servira notamment d’hôpital pendant la Première Guerre mondiale. Racheté par la CSL, le navire rebaptisé Richelieu est transformé en véritable « palais flottant » et mis en service sur la Croisière du Saguenay en 1923. Ce premier bateau blanc vise une clientèle fortunée qui veut faire étalage de sa réussite; les photos de l’époque montrent d’ailleurs le faste de la décoration de ce navire.

Les plus anciens se souviendront sans doute des danses organisées à bord les jeudis soir d’été au quai de Pointe-au-Pic où les Charlevoisiens pouvaient y monter à bord. L’atmosphère y était, semble-t-il, électrique… Et surtout, de la file interminable des voitures en attente dans le côte du quai, avant la construction du chemin du Havre. Nostalgie.

Mais en novembre 1965, la Canada Steamship Lines prend la décision de cesser la Croisière du Saguenay. La restauration coûteuse et nécessaire des navires ne se justifie plus d’un point de vue financier. Le Richelieu sera envoyé à la ferraille. Une époque prend fin.

Cette photographie provient de la Collection de la famille Chantal-Sioui.


Par Christian Harvey
Historien | Société d’histoire de Charlevoix


Partager

Lien copié avec succès

Tchin-tchin! Bientôt sur MC