Tchin-tchin! Bientôt sur MC

Chroniques, Une photo une histoire, Souvenirs

Une photo une histoire | Alexis Tremblay

Charlevoix

Dim. 3 mars 2024 2 minutes

Par Christian Harvey

PAT
PAT

Pierre-Alexis Tremblay (1827-1879) et sa pierre tombale au cimetière de La Malbaie

Il y a 145 ans, décédait à Québec Pierre-Alexis Tremblay. Il a mené une courte mais fort active carrière politique et participé au célèbre procès de l’influence indue au Palais de justice de La Malbaie.

Né à La Malbaie le 28 décembre 1827, il est le fils d’Alexis Tremblay, marchand de l’actuel secteur de Pointe-au-Pic, et de Josephte Duguay.

Après des études au Petit Séminaire de Québec, il exerce à partir d’octobre 1853 la profession d’arpenteur dans la région alors en expansion du Saguenay. C’est là qu’il débute sa carrière en politique.

Candidat défait en 1858, il est élu député de Chicoutimi et Saguenay lors de l’élection partielle le 3 janvier 1865. Son mandat se termine avec l’avènement de la Confédération, le 1er juillet 1867.

Fait étrange à notre époque, il cumule en 1867 un siège à l’Assemblée législative de Québec et, un autre, à la Chambre des communes en 1867. Réélu sans opposition, sous la bannière libérale, aux élections provinciales de 1871, il se fait élire comme député libéral de Charlevoix aux élections fédérales de 1872. Pierre-Alexis Tremblay démissionne de son siège provincial le 17 janvier 1874 en raison de l’abolition du double mandat.

Réélu dans Charlevoix aux élections fédérales en 1874, son élection fut annulée le 23 août 1875. Une élection partielle fédérale a lieu le 22 janvier 1876 où Hector Langevin est élu gagnant. Le résultat de cette élection serrée est porté devant la justice; Pierre-Alexis Tremblay invoque « l’influence indue » de prêtres de l’Église catholique dans Charlevoix dans sa défaite. Il perd sa cause au Palais de justice de La Malbaie mais la Cour suprême du Canada invalide cette élection le 28 février 1877. Défait lors l’élection partielle, il est élu en 1878 dans Charlevoix à la Chambre des communes.

Deux pierres S
Deux pierres S

Il décède en fonction à Québec, le 4 janvier 1879, à l’âge de 51 ans. Inhumé dans le cimetière St. Patrick, à Sillery, le 21 mai 1879, ses restes furent transportés dans l’ancien cimetière de La Malbaie.

Fait étonnant, sa pierre tombale et son corps sont par la suite transportés dans le nouveau cimetière situé sur le Cap Fortin ouvert en 1904. Il repose là, tout près de la sépulture de Laure Conan, avec qui il aurait entretenu une relation amoureuse dans le passé mais décédée 45 ans plus tard, en… 1924.

En 2020, à la suite d’une souscription auprès de privés, la Société d’histoire de Charlevoix a fait réaliser des travaux pour relever la pierre tombale de Pierre-Alexis Tremblay écrasée l’hiver précédent. Sur une photo prise après les travaux, on peut remarquer que les sépultures de Laure Conan et de Pierre-Alexis Tremblay sont les seules du cimetière à être disposées dans le même angle en direction du nord magnétique. Pourquoi ?

Partager

Lien copié avec succès

Rouler dans le temps en exclusivité