Abonez-vous à notre infolettre automne 2023

Chroniques, Une photo une histoire, Souvenirs

Une photo une histoire | Brian Mulroney

Charlevoix

Mer. 20 mars 2024 3 minutes

Par Christian Harvey

Brian Mulroney Charlevoix
Brian Mulroney Charlevoix

Brian Mulroney, député de Charlevoix (1988-1993)

Le 23 mars 2024, se tiendront à Montréal des funérailles d’État pour Brian Mulroney, ancien premier ministre du Canada et député de Charlevoix de 1988 à 1993.

Martin Brian Mulroney naît le 20 mars 1939 à Baie-Comeau. Il est le fils de Benedict Mulroney et d’Irene O’Shea, deux descendants d’une petite communauté d’origine irlandaise installée depuis les années 1830 dans le secteur de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, tout près de Québec. Au début de 1938, son père travaille à la construction de l’usine de la Quebec North Shore à Baie-Comeau, qui ouvre finalement ses portes en juin 1938. Sa famille vient le rejoindre quelques mois plus tard. C’est ainsi que Brian Mulroney devient le « p’tit gars de Baie-Comeau ».

Dans ses Mémoires, la région de Charlevoix apparaît à l’ancien premier ministre du Canada comme un lieu de passage sur la grande route (à l’époque la 15), menant les Mulroney de Baie-Comeau vers la famille à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Brian Mulroney se souvient :

À l’époque, mon père avait tendance à se prendre pour Gilles Villeneuve […]. L’odyssée de 14 heures commençait à 4h00 du matin à bord de sa Pontiac 1938, dans laquelle se trouvaient mes parents, les 6 enfants, le chien, 14 sandwiches et 6 bières. C’est alors que débutait, sur une route non pavée, une course folle pour attraper le traversier à Bersimis, suivie d’une autre équipée héroïque vers le traversier de Baie-Sainte-Catherine, puis d’une promenade un peu plus décontractée — à 70 milles à l’heure [112 km/h] — vers Québec. Les enfants pleuraient, le chien aboyait, mon père grinçait des dents et ma mère disait son chapelet pour la troisième fois de la journée.

C’est une réforme de la carte électorale survenue en 1987 qui amène finalement Brian Mulroney à se présenter dans la circonscription fédérale de Charlevoix, alors qu’il avait été élu dans Manicouagan en 1984 ; la révision des limites de la circonscription déplace maintenant Baie-Comeau, sa ville natale, dans Charlevoix.

La victoire de Brian Mulroney le 12 novembre 1988 est éclatante : il récolte 33 730 voix, ce qui représente 80 % des suffrages exprimés par les électeurs du comté. Une photo marque sa présence triomphale à La Malbaie. Son adversaire Martin Cauchon, du Parti libéral du Canada, se retrouve à près de 28 000 voix (27 736) derrière son rival.

Inauguration du Musee de Charlevoix avec Paul Desmarais en 1990
Inauguration du Musée de Charlevoix avec Paul Desmarais en 1990
Inauguration du Musee de Charlevoix avec Paul Desmarais en 1990
Le 12 novembre 1988 a La Malbaie
Le 12 novembre 1988 à La Malbaie
Le 12 novembre 1988 a La Malbaie
Inauguration du bureau de comte
Inauguration du bureau de comté
Inauguration du bureau de comte

Il y a sans doute une limite au pouvoir d’un député même premier ministre à transformer en profondeur une économie locale comme celle de Charlevoix. Mais il a fait avancer de nombreux projets. On parle de 100 millions d’investissements dans Charlevoix entre 1988 et 1993, en incluant la section de la Haute-Côte-Nord.

Du nombre, notons dans Charlevoix plusieurs infrastructures majeures dans la domaine culturel et touristique :

Une subvention de 3 982 000 $ pour la construction de la salle de concert du Domaine Forget à Saint-Irénée.

Une aide de 5 millions $ au centre de ski Le Massif en 1992 qui mènera notamment à la construction des premières remontées mécaniques.

Une participation financière de 900 000$ pour la construction du nouveau Musée de Charlevoix en 1990.

Une aide de 2 millions $ pour la construction du Centre national d’exposition (aujourd’hui Musée d’art contemporain) de Baie-Saint-Paul.

Outre Rodolphe Forget, aucun député n’aura apporté un tel appui au développement économique et social de la circonscription électorale de Charlevoix.

Les photographies proviennent du Fonds Pierre Rochette/Plein-Jour sur Charlevoix conservé dans les archives de la Société d’histoire de Charlevoix.

Couvert brian mulroney
Couvert brian mulroney

Le numéro 106 de la Revue d’histoire de Charlevoix consacré à Brian Mulroney est disponible en ligne sur www.shistoirecharlevoix.com , chez Tou&Cie à La Malbaie et à la Librairie Baie-Saint-Paul au coût de 15$.

Partager

Lien copié avec succès

Tchin-tchin! Bientôt sur MC