Tou & Cie cuisine & Tendance

Chroniques, Une photo une histoire, Souvenirs

Une photo une histoire | La carte de Jacques Cailhaut de La Tesserie

Charlevoix

Dim. 15 octobre 2023 2 minutes

Par Christian Harvey

Carte La Tesserie notee
Carte La Tesserie notee

Aujourd’hui, une carte réalisée en 1666 par Jacques Cailhaut de la Tesserie (1629-1673) nous informe sur les effets catastrophiques du tremblement de terre de 1663 dans la vallée du Gouffre. Regardons-là bien !

La carte représente toute la vallée du Gouffre depuis la baie de Baie-Saint-Paul (A) jusqu’à la mine de fer de Saint-Urbain (G). Le document indique la présence à cette époque d’une importante sapinière très dense dans certains secteurs (D) qui prend la forme schématique de petits arbres sur la carte. Hors de cette zone, on retrouve ce qu’il nomme le pays bouleversé (E) qui prend la forme de petites buttes sur la carte, particulièrement dans la section nord-ouest (en haut, à gauche). La description qu’il en fait dans son rapport impressionne :

« Ce côté du ouest est encore un pays tout renversé [par] des trembles terres, sans bois, les arbres ayant été ensevelis dans la terre, et n’en paraît seulement que quelques-uns, [de ci de là], qui ont la racine en haut et la cime en bas dans la terre, comme s’ils y avaient été mis par main d’homme.

Grande quantité de buttes en pain de sucre, les petites sont [de] terres glaises comme n'étant provenu de la superficie de la terre, et produit quantité de salpêtre ; les autres buttes sont plus hautes et ne sont que roches et graviers provenant de plus profond. »

Au centre de la vallée du Gouffre, se trouve un pays perdu (F) « rempli d’arbres bouleversés les uns sur les autres ». Ce blocage semble avoir causé la division en deux sections plus bas de la rivière du Gouffre : la rivière de l’est (B) et la rivière de l’ouest (C).

Les analyses réalisées grâce à la dendrochronologie (analyse des anneaux de développement des arbres retrouvés ensevelis dans le sol) semblent venir corroborer cette analyse du moins sur l’importance des glissements de terrain survenus à la suite du séisme de 7,5 survenu en 1663.

Pour en savoir plus, lire :

« Les effets du tremblement de terre de 1663 dans la vallée du Gouffre. Le témoignage inédit de Jacques Cailhaut de la Tesserie, août 1666 », Revue d’histoire de Charlevoix, 91 (Février 2019) : 10-15.

Partager

Lien copié avec succès

Tchin-tchin! Bientôt sur MC