Rouler dans le temps en exclusivité

Chroniques, Une photo une histoire, Souvenirs

Une photo une histoire | La Conquête anglaise vue de Charlevoix

Charlevoix

Dim. 21 janvier 2024 1 minute

Par Christian Harvey

14 Charlevoix19 S M SHC
14 Charlevoix19 S M SHC

Cette semaine, une partie de la carte de Bellin datée de 1761, présentant le fleuve Saint-Laurent de Québec jusqu’au Cap aux Oies.

On résume souvent la guerre de la Conquête à une victoire rapidement acquise sur le Plaines d’Abraham à Québec par les troupes britanniques. On oublie trop souvent tout le côté logistique d’un conflit militaire.

Du côté britannique, il a fallu déplacer sans encombre militaires, armes et ravitaillement de l’embouchure du Saint-Laurent à la Ville de Québec. Du côté français, on croyait à tort cette opération impossible; le cours capricieux du Saint-Laurent particulièrement à partir de l’île aux Coudres rendait une invasion de la colonie impossible et composait une sorte de défense naturelle imprenable.

C’est ainsi qu’une partie essentielle des opérations militaires de l’été 1759 s’est déroulée dans Charlevoix où grâce notamment au sondage du fleuve Saint-Laurent et à la réalisation de cartes fiables par le navigateur James Cook les Britanniques ont pu remonter le fleuve jusqu’à Québec.

Conquete S
Conquete S

Pour en connaître plus, lire Christian Harvey, La Conquête anglaise vue de Charlevoix, un ouvrage disponible au coût de 20$ sur le site web des Éditions Charlevoix : www.shistoirecharlevoix.com

Partager

Lien copié avec succès

25500 abonnés 2024