25500 abonnés 2024

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalité du jour | Philippe Tremblay

La Malbaie, Charlevoix

Mar. 30 avril 2024 3 minutes

Par André Magny

Philippe Tremblay et Daniel Lavoie sur scene thumbnail 2
Le duo québécois de la dernière mouture de Notre-Dame de Paris : Philippe Tremblay en Quasimodo et Daniel Lavoie en Frollo.
Crédit photo : Nicolas Rigault
Philippe Tremblay et Daniel Lavoie sur scene thumbnail 2

Les Français découvrent le charlevoisien Philippe Tremblay en Quasimodo

Révélation québécoise de la dernière mouture de Notre-Dame de Paris, Philippe Tremblay n’a jamais autant voyagé depuis un an, grâce à la comédie musicale de Luc Plamondon et Richard Cocciante. Mais c’est aussi une tournée qui lui permet de continuer à écrire des chansons.

Mon Charlevoix a pu attraper Philippe Tremblay, alors qu’à mi-parcours de sa tournée française, il a fait un petit arrêt d’un mois au Québec avant de repartir prochainement pour Nantes, Lyon et Marseille. Le temps d’aller voir aussi, bien évidemment, ses parents à La Malbaie !

Hormis la France, avec l’histoire en chansons du célèbre roman de Victor Hugo, depuis deux ans, le Malbéen a également foulé les planches en Belgique, en Suisse, en Turquie, en Albanie, aux États-Unis et quelques petites incursions au Canada, notamment à Ottawa et en Acadie. Et tout ça en français, avec, lorsqu’il le faut, des surtitres dans la langue du pays visité. « C’est incroyable, en Turquie, les gens connaissaient les chansons en français ! », se remémore Philippe.

Philippe Tremblay a Paris thumbnail 2
Philippe Tremblay à Paris.
Davantage que La Voix, selon Philippe Tremblay, la comédie musicale Notre-Dame de Paris lui a apporté de la crédibilité dans le monde musical québécois.
Crédit photo: Nicolas Rigault
Philippe Tremblay a Paris thumbnail 2


Seul Québécois sur scène avec Daniel Lavoie qui y incarne Frollo, Philippe Tremblay reconnaît que « les Français m’ont donné un très bel accueil. » Il se rappelle notamment une anecdote au lendemain d’un spectacle en France. Attablé à un bistro avec sa blonde, une famille se souvient des personnages de Notre-Dame de Paris de la représentation de la veille : « Ouais et il y avait Philippe Tremblay, surprenant, le jeune Canadien ! » Les gens ne l’ayant pas reconnu, sa blonde le leur a finalement présenté ! Avec un timbre de voix à la Garou, il faut voir la vidéo sur Facebook où simplement accompagné de sa guitare, il interprète Belle, devant la célèbre cathédrale. Absolument émouvant.

LOGO NDP S
LOGO NDP S
Premier arret de Philippe Tremblay thumbnail
Premier arrêt, un premier micro-album qui devrait paver la voie à bien d’autres.
Crédit photo : Steven Grondin (photographie + graphisme).
Premier arret de Philippe Tremblay thumbnail

Un an après Premier arrêt

Quelque 12 mois après le lancement de son premier micro-album Premier arrêt qu’on peut entendre sur Spotify, la vie mouvementée avec Notre-Dame de Paris signifie-t-elle que Philippe Tremblay a dû mettre entre parenthèses son inspiration ? « Absolument pas, bien au contraire », précise l’auteur-compositeur-interprète. Un prochain album est en train d’être cogité sans qu’une date de sortie soit encore mentionnée cependant.

Celui qui se définit comme « un nostalgique » même à 21 ans aborde quelque peu les mêmes thèmes dans ses nouvelles chansons, à savoir, notamment, le goût d’explorer de nouvelles rives, mais aussi l’envie de regarder derrière pour se rappeler d’où l’on vient. « Cependant après deux ans à voyager, j’espère que mes chansons sont créées dans un univers plus travaillé. » Parmi ses nouvelles compositions, on retrouvera aussi un texte signé par Lynda Lemay. Marc Dupré apportera aussi son grain de sel, côté musical. Tout comme Martin Aubin, qui fut le réalisateur de Premier arrêt.

Philippe Tremblay sur scene thumbnail 2
Dans quelques semaines, Philippe Tremblay reprendra son rôle de Quasimodo pour la deuxième partie de la tournée française de Notre-Dame de Paris.
Crédit photo : Nicolas Rigault
Philippe Tremblay sur scene thumbnail 2

À travers une vie qui va vite, l’artiste québécois aime à dire qu’il faut regarder le temps qui passe. Pas pour rien, qu’il a écrit dans sa chanson Avec toi que « la vie prend son temps / pour arriver jusqu’à maintenant ».

Philippe Tremblay sur scene au Quebec thumbnail 2
Philippe Tremblay, sur scène au Québec.
Crédit photo : Les Festifs
Philippe Tremblay sur scene au Quebec thumbnail 2

Si Notre-Dame de Paris lui a apporté au Québec « une crédibilité dans le domaine musical », le fervent défenseur du français – lors de La Voix en 2019, il s’était fait remarquer par Des armes, un poème de Léo Ferré, mis en musique par Noir Désir -, a-t-il eu des propositions depuis son aventure dans la célèbre comédie musicale ? « Je me suis fait approcher pour d’autres projets, surtout au Québec. » Mais on n’en saura pas plus. « Il faut être patient ! », lance-t-il à la blague au journaliste de Mon Charlevoix. Cependant, ne soyez pas surpris si vous voyez la tête de Philippe Tremblay du côté de Shanghai ou de Séoul. « Oui, Notre-Dame de Paris m’a donné de la visibilité là-bas. Il paraît que je suis un peu connu selon certains médias ! »

Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Tou & Cie cuisine & Tendance