Desjardins Subaru oct 2023

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalités du jour | Guylaine Audet

Isle-aux-Coudres, Charlevoix

Mar. 19 décembre 2023 3 minutes

Par André Magny

Photo 01 Guylaine
Guylaine Audet a accosté à l’Isle-aux-Coudres en 2019. Un an plus tard, elle devenait la capitaine du 1603.
Crédit : photo gracieuseté de Guylaine Audet.
Photo 01 Guylaine

Prendre le temps de vivre au 1603 de l’Isle-aux-Coudres

C’est ce que fait depuis trois ans Guylaine Audet en étant aux commandes de sa boutique 1603 du chemin des Coudriers où y logent trois trésors en un : la Savonnerie, la Bricole végétale et la Bonbonnerie.

Arrivée sur l’île, alors qu’elle se relevait d’une maladie auto-immune, Guylaine Audet a fait sienne l’expression des insulaires « faire marée », soit s’arrêter et respirer. tout en récoltant des fleurs sauvages, « mais non d’une manière sauvage ! », prévient-elle.

Naturopathe de formation, déjà dans la vingtaine, elle arpentait les rives du St-Laurent du côté de Kamouraska, alors que son patron de l’époque, « un mentor », souligne-t-elle, l’initie à l’identification des plantes sauvages, au végétarisme et au bienfait des produits naturels.

En 2006, elle crée en Montérégie, Les soins corporels L’Herbier, des produits naturels destinés notamment aux centres de santé et aux spas. l’Isle-aux-Coudres, c’est particulièrement la rose sauvage, les noisettes de coudrier, et les hydrolats de fleurs et de plantes sauvages qui servent notamment dans la fabrication des savons ou des huiles essentielles.

Une visite au 1603 vous en mettra plein la vue. Non seulement par la beauté et le calme qu’inspirent les produits de Guylaine Audet, mais par la beauté de la maison et sa vue imprenable sur le fleuve. « À chaque jour, je suis surprise. Le paysage est tellement différent. Ça devrait être classé au patrimoine de l’UNESCO ! »

Fleur
Fleur
Photo 02 Guylaine
Photo 02 Guylaine

L’empreinte maritime

Amante de la mer, ce n’est pas pour rien que Guylaine Audet a choisi la maison Harvey pour s’établir à l’Île. La maison ancestrale de François Harvey et de Marie Bouchard y a vu grandir pas moins de 17 enfants. Une famille célèbre qui a donné aux pêcheurs de marsouins de l’Île nombre de goélettes comme on les voit dans le magnifique film de Pierre Perreault, Pour la suite du monde.

Quant au numéro civique de son entreprise, le 1603, la Beauceronne d’origine rappelle que c’est cette année-là que Champlain vint pour la première fois naviguer dans les eaux du St-Laurent. Le sextant du navigateur originaire de Brouage fait d’ailleurs partie du logo du 1603.

Persil de mer, salicorne ou algues côtoient en quelque sorte, non seulement le littoral, mais les mille et un coudriers de l’île. Guylaine Audet s’est d’ailleurs donné comme mission d’initier ses voisins insulaires et les autres aux plantes de l’île par divers ateliers de cueillette.

Mais pour l’heure, puisque la récolte de fleurs sauvages se fait surtout l’été, c’est le moment de l’année où la naturopathe s’affaire à compléter ses nombreux coffrets de cadeaux qu’elle propose à sa clientèle pour Noël. Des ensembles de cadeaux qui pourront contenir des trios de savons ou encore des bougies de massage, des infusions, de l’eau de fleur de rose sauvage ou encore des cartes de vœux de l’Île.

À l’exception des sucreries de la Bonbonnerie, l’essentiel des articles qu’on trouve dans les deux autres espaces du 1603 est créé à l’Île-aux-Coudres.
Crédit : photo gracieuseté de Guylaine Audet et Geneviève Michon photographe.
Produit01 S
Produit01 S
Produit02 S
Produit02 S
Produit03 S
Produit03 S

Entre la confection de vos tourtières ou de vos beignes, un petit saut à l’Île-aux-Coudres vous semble peu probable ? Grâce à la boutique en ligne, selon Guylaine Audet, il ne faut compter que deux jours après l’achat des produits pour qu’ils vous soient livrés à temps pour mettre au pied de votre sapin, le soir du 24.

Fleur
Fleur
Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Tou & Cie cuisine & Tendance