Rouler dans le temps en exclusivité

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques, Commerces d'ici

Chronique | De l'abeille à la bouteille

Baie-Saint-Paul, Charlevoix

Mer. 19 juillet 2023 3 minutes

Chronique | De l'abeille à la bouteille
Chronique | De l'abeille à la bouteille

C’est simple : depuis qu’ils se sont associés pour fonder Hydromel Charlevoix, Anthony Dufour et Alexandre Côté ont décidé de produire un hydromel digne du terroir charlevoisien grâce à la complicité des abeilles qui peuplent leurs ruches.
Simple, mais sans aucun doute avec beaucoup de travail digne de celui de leurs abeilles !



Une visite à la boutique d’Hydromel Charlevoix est inspirante. Quelque peu en retrait de la rue St-Jean-Baptiste à Baie-Saint-Paul, l’endroit donne envie de goûter les nombreux produits présents, près d’une douzaine de vins de miel et une dizaine de spiritueux. Il règne ici un calme apaisant, propice à la dégustation.
Alexandre Côté est content de la remarque. C’est justement l’ambiance chaleureuse qu’il veut donner à la boutique ouverte 7 jours sur 7 toute l’année.



C’est aussi le reflet du respect donné aux employés qui soutiennent les deux propriétaires depuis l’ouverture des lieux au début des années 2020. C’est là l’une des valeurs du duo d’apiculteurs. Le respect de l’environnement en est une autre. Ils essaient de créer l’un des miels les plus écologiques sur le marché québécois. Ils tentent de contrôler leurs produits de A à Z d’où en quelque sorte leur devise : de l’abeille à la bouteille. Même les étiquettes respectent l’environnement, puisqu’elles sont le fruit du bel artisanat de la Papeterie Saint-Gilles à St-Joseph-de-la-Rive.
Recherche et développement
Alexandre Côté reconnaît que le terroir charlevoisien est complexe à butiner. Avant d’arriver à un résultat satisfaisant en matière de vins ou de spiritueux, il faut faire divers tests, que ce soit pour la fermentation ou les levures. Mais selon lui, le jeu en vaut la chandelle. « Le miel est plus noble que le whisky », dit-il sans ambages. « Le miel amène tellement une belle complexité. »
C’est sans doute pour cela qu’Hydromel Charlevoix réussit à marier miel et gin ou à ajouter à ses vins parfois pétillants des arômes de cassis, de camerise ou de framboise. Dans le cas du gin, celui-ci a été aromatisé avec des baies de genièvre, mais l’esprit inventif du duo Côté-Dufour leur a fait ajouter de la propolis, cette résine de conifères que les abeilles récoltent pour colmater la ruche. Toutte est dans toutte comme disait Raôul Duguay



C’est aussi l’envie d’explorer de nouvelles avenues, qui ont amené les jeunes producteurs de miel à collaborer avec le domaine de l’Ange Gardien, afin de créer un vin orange de miel dans lequel ont macéré des peaux de raisins du cépage Vandal Cliche, donnant ainsi des notes d’abricots, d’ananas et de fruits exotiques.
Si certains produits d’Hydromel Charlevoix font déjà partie du menu de certains restaurants de la région dont celui du Manoir Richelieu, la population est aussi invitée à venir sur place cet été, de 11 h à 20 h, et ce tous les jours. Pendant que les abeilles ventilent leur reine, venez donc déguster cette boisson des dieux !



Depuis les débuts d'Hydromel Charlevoix, Alexandre Côté (à droite) et son comparse Anthony Dufour (à gauche) ne souhaitent qu'une seule chose : produire des boissons au miel dignes du riche terroir charlevoisien.





Crédit : gracieuseté d'Hydromel Charlevoix

Vin de miel pétillant ou aromatisé avec divers fruits et spiritueux à base de miel font partie de la production d'Hydromel Charlevoix.

Crédit : gracieuseté d'Hydromel Charlevoix


Par André Magny


Partager

Lien copié avec succès

MRC Bandeau SKI 2024 970 x 250 V4