Déry Télé 3 de 9 avec fête 2021

Jérome Gagnon a un bel avenir devant lui

3 déc. 2021 2 minutes 1406 vues

Jérome Gagnon a un bel avenir devant lui

En prenant rendez-vous avec Jérôme Gagnon, je ne pensais pas me retrouver devant un jeune homme de 22 ans. Son image à la télé de CIMT me renvoyait l'image d'une personne expérimentée et la barbe qu'il arbore lui donne peut-être un âge moins défini. De plus, je croyais quil ne venait pas de Charlevoix comme beaucoup de jeunes journalistes qui viennent dans Charlevoix. J'avais tout faux.


Jérome Gagnon est un Charlevoisien pure laine. Natif de Saint-Irénée dans une famille de 4, les parents et deux garçons. Si son frère commence son secondaire à La Malbaie, Jérôme étudie plutôt à Saint-Aubin puisqu'il habite d'abord Saint-Joseph-de-la-Rive puis Les Éboulements. Il était un jeune sportif, mais trop mauvais perdant pour intégrer les ligues régulières. Ce désir de gagner le suivra jusqu'à aujourd'hui. Il s'inscrit en sciences humaines au CECC et son rêve est de devenir journaliste sportif. Il s'intéresse beaucoup au sport professionnel et surtout au hockey. Il se rapproche de son rêve en étant admis au programme de d'Arts et Technologie des médias à Jonquière. Commence alors une longue relation avec CIHO, d'abord comme co-animateur du retour à la maison, mais bien vite il occupe un poste de journaliste pendant 4 étés consécutifs. Par contre, après un an d'études en radio à Jonquière, il se dirige vers le journalisme, car il veut apporter sa contribution à la société.


Malheureusement les stages de son programme, qu'il devait faire au Journal de Québec, sont annulés à cause de la pandémie. S'en suit une période de stress et de questionnement comme pour beaucoup de gens dans cette période difficile de la COVID-19. Contre toute attente, l'automne dernier il reçoit un appel du Journal de Québec où il devient journaliste aux faits divers pour faire des remplacements. Il se retrouve seul journaliste pour le journal durant les fins de semaine. Il reste 4 mois et le nombre d'heures de travail diminue avec la fin progressive du télétravail. Il s'inscrit en sciences politiques à l'Université de Sherbrooke, mais il ne reste que quelques semaines, car il entre chez COGECO où il vit un 3 mois plutôt difficile. C'est alors que se présente un offre d'emploi à CIMT La Malbaie suite au départ de Cimon Charest à Rivière-du-Loup. Depuis juillet, il est reporter télé ce qui n'était pas dans ses plans. Il aime beaucoup ça.



Jérôme a de l'ambition, il aimerait avoir de l'avancement dans sa profession et peut-être même faire de la politique. À 22 ans, il est au tout début de son cheminement. Pour le moment il habite chez ses parents aux Éboulements, mais ses années à l'extérieur lui ont appris l'autonomie qu'il veut bientôt reprendre. Jérôme perpétue la lignée des Charlevoisiens-nes qui ont fait leur place dans les médias, l'avenir lui appartient, mais pour le moment il se réalise comme journaliste dans Charlevoix. Soyons fiers de ce jeune de chez nous qui nous informe tous les jours et souhaitons-lui une très belle carrière.












 

Partager
Lien copié avec succès

Déry Télé 3 de 9 avec fête 2021