RECRUTEMENT Ville Baie-St-Paul

Marie-Pierre et Pierre-Luc arrivent de Tchernobyl

18 mai 2021 4 minutes 335 vues

Marie-Pierre et Pierre-Luc arrivent de Tchernobyl

Il y a déjà quelques mois nous avions parlé de ce couple de jeunes Charlevoisiens qui avaient ce rêve un peu spécial de visiter la centrale nucléaire accidenté de Tchernobyl en Ukraine. Hé bien, imaginez-vous qu'ils viennent tout juste d'en arriver puisqu'ils étaient là du 4 au 12 avril 2021 en pleine pandémie. Même si les voyages outre-mer étaient déconseillés par le gouvernement, pas question pour nos aventuriers de remettre à plus tard un voyage planifié de longue date. Partis de Montréal après un test COVID négatif, ils ont transité par l'aéroport Charles de Gaulle pour prendre un autre avion à destination de Kiev, capitale de l'Ukraine qui est légèrement en chicane avec la Russie de Poutine. La ville était en lock down, donc tous les restaurants étaient fermés sauf pour apporter. Ils se sont donc rabattus sur le fast food et les épiceries. Ils ont visité la ville pendant quelques jours à pied. Ils ont pu se débrouiller avec des images sur le cellulaire pour se faire comprendre dans une ville où les deux langues sont le russe et l'ukrainien, d'autant qu'il ne pouvaient pas lire les caractère cyrilliques. Un des attraits de la ville est la Place de l'indépendance qui remémore la Révolution de Maidan de 2014 qui a eu lieu du 18 au 23 février 2014. Il y a aussi la gigantesque statut de la mère patrie qui rappelle la bataille de Stalingrad dans la deuxième guerre mondiale.

tc4

tc7

Et le grand jour tant attendu est arrivé. Avec deux guides, ils ont quitté Kiev vers la zone d'exclusion de Tchernobyl. Ils sont arrivés à un premier check point à 40 kilomètres de la centrale qui laisse toujours échapper du combustible. C'est le contrôle de Ditjatki. A 10 kilomètre de la centrale, un autre contrôle plus serré, celui de Leliv, le tout sous la responsabilité de l'armée. Il faut dire que la centrale de Tchernobyl fonctionne toujours à l'exception du réacteur qui est entré en fusion. C'est l'arrivée dans la ville de Tchernobyl où ne vivent plus que les employés de la centrale qui font du 15 jours in, 15 jours out. Certains s'occupent du démantèlement du réacteur condamné, d'autres font des contrôles ou de la surveillance. Il y a quand même un hôtel à Tchernobyl, l'hôtel Ten et c'est là que se sont installés Marie-Pierre et Pierre-Luc. Malheureusement ils n'ont pas pu pénétrer dans la centrale qui était fermée à cause de la COVID. Ils ont pu voir l'immense arche de béton qui surplombe le réacteur et qui sert de coffrage. Il y a aussi sur place un monument en souvenir des personnes décédées. Les travailleurs de la centrale sont habillés comme dans les films de science fiction, pas question de laisser entrer les radiations.

tc1

Près de la centrale il y avait une ville de 50 000 habitants nommé Prypiat, elle est totalement déserte et la nature commence à reprendre ses droits sur les bâtiments. C'est à cet endroit que les gens ont été le plus exposés aux radiations.

tc2

[caption id="attachment_80795" align="alignnone" width="938"]photo wikipédia Pripyat photo wikipédia[/caption]

Aux alentours, des stations de radar russe et de détection nucléaire sont plutôt gardées secrètes. Pour terminer la visite, ils sont eu droit à un souper avec des Babouchkas pour déguster des mets typiquement ukrainiens comme le borsch.

tc6

Retour sur Kiev, on redéfait l'itinéraire vers Montréal où il y a la quarantaine obligatoire à l'hôtel. Test négatif le premier jour mais on doit quand même payer 2 jours. Dans Charlevoix, c'est le confinement de 14 jours et retour au travail pour Pierre--Luc, Marie-Pierre ne travaillant pas actuellement. Ne vous en faites pas, ils ne sont pas fluorescents. La visite de Tchernobyl est un voyage de passion qui n'est certes pas pour tout le monde mais nos deux explorateurs y retourneraient, mais ils ont aussi sur leur liste un endroit tout aussi dramatique mais plus visité le camp d'Auschwitz en Pologne.

tc9

Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL