Desjardins Subaru oct 2023

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalité du jour | Suzanne Rhéaume

Charlevoix

Mar. 6 juin 2023 3 minutes

Personnalité du jour | Suzanne Rhéaume
Personnalité du jour | Suzanne Rhéaume

L’écrivaine Suzanne Rhéaume, une force tranquille.


C’est au son des vagues et accompagné d’une dizaine de chevreuils qui paissent l’herbe tranquillement que l’on m’accueille dans cette magnifique demeure écologique de Saint-Irénée. Je viens y rencontrer l’écrivaine Suzanne Rhéaume. Ma visite n’a rien d’impromptu, car son nouveau roman se nomme « La Recevante », nom emprunté en l’honneur d'une maison du Ruisseau Jureux à Saint-Irénée, Charlevoix, qui a déjà été en location touristique.


Devant cette dame, qualifiée de nouvelliste de la francophonie mondiale en Ontario, trônent 6 bouquins. Outre ses premiers recueils de nouvelles, il y a ses 3 romans nommés en ordre chronologique de parution : La femme accidentelle, L’effet de la gravité sur la lumière et La Recevante. Auteure à l’inspiration intarissable, elle ne s’arrête pas là, car à l’automne, une collection historique intitulée « Les rêveuses subversives » prendra d’assaut les librairies. Suzanne Rhéaume qui a été, entre autres, professeure de littérature et directrice pendant plusieurs années n’a pas toujours été écrivaine, mais c’est un rêve qu’elle caresse depuis qu’elle est toute petite fille. « J’ai toujours rêvé d’écrire des livres au bord de la mer, me confie-t-elle en souriant. Je crois que l’on peut dire que le rêve s’est réalisé!


Étant professeure d’histoire, la toile de fond de ses romans est toujours fondée sur des faits historiques. Comme par exemple, la migration de la langue française au travers des Amériques. Les héroïnes de ses romans ont toutes un point en commun; ce sont des femmes qui dérangent dans une époque où la femme est invisible. Pour chacun de ses livres, qu’elle qualifie d’être une aventure unique, il y a toujours un message, mais elle tient à laisser parler ses personnages.



Pour son dernier ouvrage, le titre «La Recevante» c’est un peu comme recevoir les bénédictions de l’univers, la sérénité et la paix. Ça raconte l’histoire d’une journaliste sans frontière qui a travaillé dans les grandes zones de conflits sur la planète. Elle revient à la Recevante pour écrire ses mémoires, mais hanter par des flashbacks de ce qui s’est passé en Afrique, elle devra y retourner pour trouver les réponses. « Dans mes romans il faut qu’il y ait un genre de lutte, de challenge. C’est une bouteille à la mer qui change une vie à jamais. ». Ce roman est dédié à une personne très spéciale pour elle : sa voisine, sa grande amie, mais également la première lectrice de ses textes qui y déposait ses commentaires: Jocelyne G. Dans son livre elle lui dédie quelques mots très touchants sous un titre évocateur : «In memorian».


Outre sa passion pour l’écriture, cette dame à la retraite, est également enseignante d’anglais et de l’univers social au Centre d’éducation aux adultes de Baie-Saint-Paul. Après la 1re vague de confinement, elle qui bien malgré elle, a été scotchée à l’écran, reçoit un appel lui offrant un remplacement de 2 semaines, un contrat qu’elle accepte d’emblée. 3 ans plus tard, elle y est toujours et à temps plein! Pour cette dame de 70 ans, c’est un privilège d’être en contact avec de jeunes adultes d’une autre génération, car ils lui apprennent comment vivre dans leur vie à eux et à vivre dans le moment présent. Elle est fascinée par ces jeunes qu’elle affectionne beaucoup et avec qui elle bâtit une relation tissée serrée basée sur l’écoute.



Très impliquée dans la région au niveau du bénévolat, du mentorat et pour le cœur polyphonique de Charlevoix, pour elle la retraite se défini selon une philosophie japonaise : ‘’La sagesse de la retraite c’est, ne prends jamais ta retraite.’’


- Si je comprends bien, la retraite c’est un état d’esprit?


- La retraite c’est d’avoir la sérénité et d’enseigner au suivant. Je ne veux pas regarder la parade passer, je veux être dans la parade. Pas en avant, mais plutôt en arrière et aider. -  Un peu comme les femmes de vos livres que vous décriviez tantôt?



- Voilà tu as tout compris.



Suzanne Rhéaume, une force tranquille.


Par Jean-Sébastien Mailloux




Partager

Lien copié avec succès

Recettes d'ici | Dè le 22 février 2024