Tou & Cie Fondussimo février 2024

Gens de Chez Nous, Personnalités du jour, Chroniques

Personnalités du jour | Karine Martineau

Charlevoix

Mar. 22 août 2023 2 minutes

Karine Martineau de Rose des champs
Avant d’utiliser ses pétales de rose, Karine Martineau profite de ceux-ci pour s’en mettre plein les narines !
Crédit : gracieuseté de Karine Martineau
Karine Martineau de Rose des champs

Mignonne, allons voir les roses de Charlevoix…

Et si les roses étaient plus dorlotées dans le climat charlevoisien qu’ailleurs au Québec ? C’est du moins ce que croit Karine Martineau, nouvellement arrivée dans Charlevoix de son Estrie natale et propriétaire de Rose des champs, qui a commencé à fleurir face au fleuve derrière l’ancienne église de Cap-à-l’Aigle.

La rencontre a lieu dans l’ancien temple de plus en plus à l’image de Karine Martineau. La nouvelle boutique consiste en un ingénieux rideau de roses se dressant derrière la tablée de la douzaine de produits de Rose des champs. Oups ! Tout à coup un petit prince, Théodore, court devant la scène où se dressait jadis l’autel alors qu’un confessionnal a été transformé en séchoir pour les pétales. Théo est suivi de sa petite sœur Eva. Ce sont évidemment les deux boutons de roses les plus précieux de la jeune femme d’affaires.

Rose des champs

Mais pourquoi les roses, Karine ?

« En Estrie, ma mère et ma grand-mère cueillaient des roses sauvages. C’est dans ce climat-là que j’ai grandi. Entourée de la nature où le bien-être faisait partie de nos valeurs. » Pas surprenant que la jeune Karine ait par la suite bifurqué vers la kinésithérapie et la massothérapie là où le bien-être est aussi au rendez-vous.

Learn More

En 2004, sa mère, Claire Mercier, fonde Rose des champs. Après un voyage en Amérique du Sud, sa fille viendra l’aider pendant un an en 2015. Mais il faut parfois que mère et fille s’éloignent pour mieux se retrouver. Karine Martineau suivra sa voie qui l’amène un certain temps dans un monde plus administratif. « Mais honnêtement, ça me faisait de la peine d’être dans un bureau. »

L’appel de la nature commence à hanter Karine. Et du côté de la maman, celle-ci trouve un peu plus lourd le fait que ses roses soient souvent malades. Mais le point tournant pour Karine se fera à la suite d’un drame personnel. Une fausse couche. L’envie d’un changement de direction dans sa vie se fait de plus en plus pressant. La paix que propose la nature devient une évidence pour celle qui a déjà son Théodore. La COVID 19 confortera Karine encore plus dans son désir. Maman et fille s’entendent alors en octobre 2020 pour une passation de l’entreprise. Reste à trouver un nouveau lieu pour planter 1 000 rosiers.

Charlevoix, parfaite pour les roses

Avant de vendre à sa fille, Claire Mercier avait fait ses devoirs ! Elle était venue explorée dans Charlevoix pour voir les possibilités de survie d’une telle entreprise. L’idée de s’implanter dans les terres charlevoisiennes a séduit Karine. « Je voulais un emplacement en pente sur le bord du fleuve pour éviter certaines maladies. Et ici, les sols sont vraiment riches ! On n’utilise pas de pesticide. On arrose avec de l’eau mélangée avec de la prêle des champs. » Résultat, les rugosa hansa, sorte de variété de roses très présentes dans les allées de l’entreprise québécoise, rendraient jalouse la rose du Petit Prince !

Si les 18 derniers mois ont été marqués par la venue de la petite Eva – la vie sait aussi se faire pardonner… -, la jeune mère de famille prévoit prochainement rendre plus accessibles les lieux où embaument ses roses. Et si l’idée d’acheter une église ne lui était pas venue avant de venir zieuter à Cap-à-l’Aigle, les amateurs d’eau de rose, de sérum ou de savon à la rose sont dorénavant priés de faire un détour par Rose des champs du jeudi au samedi entre 10 h et 16 h !

Rose des chamaps trois generations S
Claire Mercier, Karine Martineau et la petite Eva, trois générations de Québécoises baignées par l’eau de rose
Rose des chamaps trois generations S
Alambic Rose des champs
Crédit : photo André Magny

La présence d’un alambic pour fabriquer l’eau de rose sera peut-être un atout important pour Karine Martineau quand le parcours à travers ses rosiers sera plus accessible aux visiteurs.

Learn More

Chroniqueur André Magny
André Magny

Partager

Lien copié avec succès

Desjardins Subaru oct 2023