Jean Coutu MA (voeux noel)

Pierre-Olivier Chiasson possède tout ce qu'il faut pour réussir

30 nov. 2021 5 minutes 1750 vues

Pierre-Olivier Chiasson possède tout ce qu'il faut pour réussir

Les gens ambitieux et créateurs comme Pierre-Olivier sont remarquables pour deux raisons: ils ont trouvé ce qui les captive et ont pris la décision de se lancer. Les projets du jeune homme ne sont pas motivés par des raisons superficielles, mais bien par pure passion et les valeurs qui lui sont propres: celles de donner au suivant et de transmettre ses connaissances sur ce qui le fait vibrer, le skateboard. Apprenez à connaître cette personnalité charlevoisienne qui touche tout son entourage par ses magnifiques qualités!







Pierre-Olivier Chiasson a grandi à La Malbaie et a toujours été un enfant énergique, ayant été élevé par un père très sportif lui aussi. Le petit garçon ne tenait pas en place; rouler sur son vélo était à l’époque son plus grand intérêt, bien que celui-ci lui fit vivre, par moment, des émotions fortes. De nature « casse-cou », tomber n’a jamais fait peur au jeune Pierre-Olivier. Vers ses 12 ans, sa famille et lui ont déménagé dans le centre-ville de La Malbaie, où sa passion pour le skate a commencé à naître. Il préférait davantage rouler sur sa planche que sur son vélo, mais il connaissait toujours sa dose de sensations fortes.


Dans son adolescence, P-O continue de s’améliorer dans son nouveau sport préféré parmi ses amis tout aussi intrépides. Cependant, être le meilleur n’a jamais été son objectif. S’amuser avec son entourage et passer de bons moments au skatepark anciennement situé dans le stationnement de l’école du Plateau était ce qui comptait le plus. Le jeune sportif passait son temps, entre deux figures, à motiver et à encourager ses acolytes à se dépasser, comme lui. Lorsqu’il atteint ses 16 ans, Pierre-Olivier a la chance de participer à l’organisation d’un évènement assez impressionnant qui était élaboré par la Maison des Jeunes de La Malbaie. Il s’agissait d’une compétition de skate qui impliquait plusieurs collaborateurs importants ainsi que des champions internationaux en skate. C’est ainsi que le jeune homme se voit pour la première fois exposée à l’envers du décor du monde du skateboard.


Il arrête quelques années ce sport assez imprudent et se consacre à sa nouvelle carrière chez Bell, en tant que technicien en télécommunications, un métier qu’il apprécie. Cela fait maintenant quatre ans que prendre l’air et être témoin de la beauté du paysage de Charlevoix quotidiennement fait partie de la routine de Pierre-Olivier. Ce n’est qu’à l’inauguration du nouveau skatepark de La Malbaie, situé en arrière de la polyvalente, qu’il décide de revenir en force sur sa planche et de retrouver la même ferveur pour ce sport si spectaculaire à regarder. Cependant, cette fois-ci P-O se noue d’amitié avec un autre entourage: il s’agit de parents et d’enfants se trouvant également au nouveau parc.


Les nouvelles fréquentations de Pierre-Olivier Chiasson, spécialement les enfants de La Malbaie, étaient très impressionnées des habilités de celui-ci en skate. Étant un individu profondément soutenant, l’idée d’offrir ses services d’éducateur de skate lui parcouru l’esprit. Il a commencé par entraîner deux jeunes de La Malbaie durant un été complet, de manière secondaire à son emploi. Quelques soirs par semaine, on pouvait retrouver les trois « skateurs » s’amuser et s’améliorer dans une activité qui les passionnait énormément. Au début de l’année suivante, P-O eu l’idée de faire une publication Facebook annonçant qu’il souhaitait à nouveau offrir ses services de pédagogue. Une dizaine de parents intéressés le contacta alors et ce fut le début d’une nouvelle aventure pour Pierre-Olivier.


Cet été, le passionné de skate a profité de l’ouverture du nouveau skatepark à Clermont pour donner ses cours aux jeunes, comme il habite seulement à 2 minutes de la rue du Parc. C’était la première fois que P-O montrait le skate à autant de personnes, mais ayant la passion de transmettre ses connaissances, ce nombre ne représentait aucun problème. Ce dernier dû faire preuve d’une plus grande organisation et de temps, mais il sut gérer son activité à merveille, laissant tous ses participants - autant les enfants que les parents - satisfaits et heureux d’avoir essayé quelque chose de nouveau.







Effectivement, cet été fut extrêmement bénéfique pour les adhérents de son projet, mais également pour Pierre-Olivier Chiasson lui-même, qui bâtit son concept de manière autonome. En réalisant que plusieurs Charlevoisien(ne)s s’intéressaient à ses services, le talentueux jeune homme ouvrit une page Facebook dénommée « CsC Cours de Skateboard Charlevoix » comptant actuellement plus de 380 abonnés. L’impact du projet de P-O ne s’arrête pas là: afin de pouvoir fournir plus d’équipement à ses élèves, il a décidé de lever une collecte de fonds sur sa page Facebook et celle-ci a été d’un succès incroyable. Grâce aux profits, il a réussi à collaborer avec l’entreprise québécoise Think Empire lors de l’achat de ses planches pour ses jeunes et elle a également accepté de continuer à faire affaire avec le jeune homme l’an prochain, impressionnée de son merveilleux projet. Présentement, au moins 23 Charlevoisiens et Charlevoisiennes âgées de 7 à 14 ans sont inscrits aux cours de skateboard avec Pierre-Olivier pour l’été 2022, qui s’annonce déjà très fructueux!



Marchandise à vendre de CsC Cours de Skateboard Charlevoix

L’entraîneur de skate est dévoué à offrir son aide aux personnes qui souhaitent apprendre ce sport d’une certaine témérité, non pas dans le but de développer un empire économique, mais simplement parce que sa passion, c’est de donner au suivant. Pierre-Olivier détient la recette pour réussir et est sur la bonne voie! Allez jeter un oeil à son travail, vous ne serez pas déçu.




Par Léa Asselin-Abston

Partager
Lien copié avec succès

Pub prodestinations Claude 7 décembre