Services Mécaniques Simard

Voici Christyan Dufour, maire de l’Isle-au-Coudres

24 janv. 2022 3 minutes 612 vues

Voici Christyan Dufour, maire de l’Isle-au-Coudres

Monsieur Dufour a grandi à L’Isle-aux-Coudres et y a fait ses études primaires. Adolescent, son sport favori était le hockey et son implication dans sa pratique lui a valu plusieurs voyages à l’extérieur de Charlevoix. Christyan a ensuite entamé ses études secondaires à la polyvalente de Baie-Saint-Paul avant de quitter lors de son secondaire 5 pour une autre école, cette fois-ci à Courville, où il a obtenu son diplôme.


Christyan Dufour décide alors de retrouver son lieu d’origine avec l’intention de poursuivre son parcours d’étudiant à l’Institut maritime de L’Isle-aux-Coudres en architecture navale. Il y reste pendant 1 an et demi avant de travailler directement sur le terrain, où il devient matelot timonier à l’Union des marins canadiens. Cet emploi a beaucoup fait voyager le jeune Christyan, il s’est même rendu jusqu’aux Grands Lacs.


Monsieur Dufour aimait beaucoup son métier de matelot, mais un autre défi l’attendait à présent. Son père, qui détenait l’agence de pétrole Irving sur l’île, est tombé malade et avait besoin d’aide avec son entreprise. Christyan se chargea alors de gérer le dépanneur aux côtés de son père, tout en continuant de naviguer ici et là, jusqu’au jour où les deux horaires du jeune matelot lui demandaient trop d’énergie. C’est en 1982 que Christyan Dufour reprit le dépanneur Irving de sa famille pour y travailler encore quelques années.


Un beau jour, la compagnie Irving décide de se retirer du territoire de L’Isle-aux-Coudres et offre une commission au nouveau propriétaire, Christyan Dufour. Toujours prêt pour son prochain défi, à la fermeture du dépanneur, Monsieur Dufour ne perd pas trop de temps et se réinscrit l’Institut maritime, mais cette fois-ci dans la Ville de Québec où il y passe ses brevets. Après ses études à l’Institut maritime, Christyan travaille comme capitaine sur des remorqueurs. C’est également à ce moment, en 1985, qu’il devient père de deux filles.


Par la suite, Christyan Dufour accepte un nouveau poste, celui de lieutenant sur le traversier de Rivière-du-Loup jusqu’en 1992. Il devient alors directeur de la Société des traversiers jusqu’en 2014, où il remplit plusieurs fonctions, notamment en administration. Il travaillait également sur la traverse de Baie-Sainte-Catherine et Tadoussac avant de prendre sa retraite. Monsieur Dufour arrête ses activités de navigation pendant 3 ans pour se faire rappeler pour travailler sur les Croisières Lachance. Les bons marins se font rares de nos jours, Christyan était l’homme qu’il fallait!


À la fin de son mandat pour les Croisières Lachance, il reprend sa retraite pour de bon sur l’Île où il a grandi. Cependant, Christyan Dufour est un homme d’action et ses projets sont encore bien vivants. L’an dernier, il se présente à sa municipalité pour être maire de son village et sans grande surprise, il se fait élire. Depuis qu’il est en fonction, Monsieur Dufour affirme être heureux de se retrouver où il est présentement: les dossiers de la municipalité sont très intéressants et il y a une belle énergie de travail. Une bonne continuité à ce marin de coeur qui oeuvre au bord du fleuve depuis toujours.




Par Léa Asselin Abston

Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL