RECRUTREMENT Groupe LEBEL

Xavier Gaudreault connaît le monde des sons

9 mars 2021 3 minutes 203 vues

Xavier Gaudreault connaît le monde des sons

Jean-Albert Gaudreault, chauffeur d'autobus et Micheline Belley employée à la Banque Nationale de La Malbaie sont les parents de Xavier Gaudreault. Il est le seul enfant de la famille. Pendant de nombreuses années, il a pratiqué le judo à Baie-Saint-Paul. Ceinture marron, il a participé aux Jeux du Québec et aux Jeux du Canada tout en faisant de la compétition sur une base régulière. À l'adolescence un nouvel intérêt est venu prendre de place quand il a découvert la musique en tant que joueur de basse. Au secondaire, il a fondé un groupe en parascolaire qui était supervisé par Clément Rondeau. Après le secondaire il a aussi participé au projet Dream Teacher de Gilles Duguay et de Josée Simard.


xg8

Il s'est inscrit au CECC en sciences de la nature même s'il savait que ce qui l'intéressait était de devenir technicien. Parmi tous les programmes possibles, celui de Technologie du génie physique au Cégep de la Pocatière l'intéressait particulièrement en raison de la polyvalence des apprentissages et le côté technologique. Dans le cadre de sa formation, il a fait un voyage au Texas pour visiter la NASA et y dîner avec David St-Jacques et il a fait son stage final en France, en spectrométrie moléculaire à l'Université de Reims en Champagne. D'ailleurs son sujet d'étude était la molécule de CO2 dans le champagne.


xg9

À La Pocatière, il a continué la musique et tous les mercredis, il est à la Pizza Bouffe (aujourd'hui incendiée) pour des soirées d'improvisation musicale. Il a commencé à s'initier à d'autres instruments comme la guitare et la batterie qu'il maîtrise maintenant. Les étés à La Malbaie, il travaillait au casino à l'entretien ménager, mais vers la fin de ses études il est embauché chez Novika, un centre de recherche du Cégep de La Pocatière dans le domaine des sciences physiques.


Alors qu'il était en stage en France, la multinationale ABB l'a convoqué en télé-entrevue et l'a embauchée sur le champ.  La première année, les locaux étaient situés dans Saint-Roch pour ensuite déménager dans le parc technologique de Sainte-Foy.  Aujourd'hui Xavier est chargé de projet pour l’entreprise de consultation Atelier 7hz, œuvrant, entre autres, dans la gestion sonore des chantiers qui doivent respecter certaines des normes, et ce, pour tout l'est du Québec. Cela rappelle les salles sans écho et réverbératoires du Cégep de La Pocatière qui font partie intégrante des apprentissages de ce programme.


Entre ses expériences professionnelles comme technicien physique, Xavier a tenté quelques temps de vivre de sa musique avec le groupe Anne et le tigre qui a pas mal roulé sa bosse à Québec dans des salles comme l'Anti et l'Impérial jusqu'au Festival d'été. Le groupe qui compte également Antoine le fils de Gilles Duguay a aménagé son propre studio et a produit un album drôlement dans la thématique du son, qui s'intitule ''Les Échos n'existent pas''. Il s'agit d'une musique d'influence folk rock et classique avec des paroles en français. L'album est disponible sur toutes les plateformes.


xg7

Une vingtaine d'albums ont été enregistrés au studio de la rue Saint-Joseph à Québec qui dispose d'équipements de bonne qualité. Xavier travaille sur un projet solo un peu mystérieux dont il dit qu'il sera l'encensement de Charlevoix. D'ailleurs il a bien l'intention de revenir dans son Clermont natal et il fait actuellement des démarches en ce sens. À 27 ans, il a déjà un bon bagage derrière lui et si le passé est garant de l'avenir nous allons réentendre parler de ce jeune homme talentueux.


156158018_939088023502207_3872162668503008943_n

 

Partager
Lien copié avec succès

RECRUTREMENT Groupe LEBEL